En vidéo

Chargement du lecteur...

Interview de Guyot apres l’arrivée

En images

Un baston de courte durée Passe passe Match Honda Suzuki Métronome Honda Le retour de Kawa La victoire en stock pour la N°72
JPEG - 38.9 ko
Dominique Méliand, team manager du SERT, brandit fièrement le trophée du Bol d’Or 2005. C’est la 5ème année consécutive qu’il gagne à Magny-Cours !

Dominique Méliand, team manager du SERT, peut afficher le sourire des grands jours : il vient de placer ses 2 Suzuki GSXR 1000 sur le podium du 69e Bol d’Or. Parti en pole position, la Suzuki N°1 prend le commandement de la course dès 15h15 samedi, pour ne plus le quitter jusqu’au baisser du drapeau à damier, presque 24h plus tard ! Quel exploit !

Personne n’a été en mesure d’inquiéter l’ogre Suzuki, qui en profite pour rafler sa 5ème victoire d’affilée au Bol. Pressenti comme favori au départ, la Yamaha du GMT94 reste un temps dans la roue du leader. Le spectacle tourne court puisque la 94 perd peu à peu du terrain dès le début de soirée et se cale finalement à 2 tours de la Suzuki N°1. Des problèmes de pneumatiques, un « stop and go » imposé et la fatigue de leur pilote William Costes ont terminé d’éteindre l’espoir de remporter ce Bol d’Or. Le GMT conserve sa 2ème place et empêche ainsi Suzuki de réaliser le doublé gagnant.

La machine N°2 du SERT a dû cravacher dur pour monter sur la dernière marche du podium. La Kawasaki N°11 n’a cessé de lui mettre la pression tout au long de la course. Dans la nuit de samedi à dimanche, une poignée de secondes séparait les 2 équipages. Au petit matin, un problème de redémarrage de la N°11 immobilise la moto une petite minute. La « verte » ne rattrapera jamais son retard... et finit aux pieds du podium.

Derrière, le team National Motos tire un bilan mitigé : la Honda N°6 parvient à terminer 5e, alors que la N°5 se classe 32e et avant-dernière, suite à des problèmes mécaniques répétés, Philippe Dobe a décidé de jeter l’éponge et rentrer chez lui au milieu de la nuit. Ludovic Holon est tombé malade, et seul Sébastien Scarnato reste disponible pour piloter. La Honda N°5 est donc sagement restée dans son box jusqu’au dernier relais. Scarnato reprenait son guidon vers 14h30 pour lui faire passer la ligne d’arrivée.

En catégorie Stocksport, la victoire revient à la Suzuki N°72 du Junior Team. Après un départ moyen et des fortunes diverses, le team des p’tits jeunes est remonté peu à peu dans le classement, jusqu’à se retrouver derrière le leader de la catégorie, la Yamaha N°99. Solidement accroché en tête, le team Belge de la N°99 casse son moteur au milieu de la nuit et se retrouve contraint à l’abandon. Ce fait de course profite à la Suzuki N°72 et l’équipage garde le commandement jusqu’à l’arrivée. Le Junior Team est accompagné sur le podium par la Yamaha N°33 du team Decibels Endurance, 2ème, et la Kawasaki N°24 de l’équipe 3D Endurance.

Après son 6ème titre de champion du monde d’Endurance, le SERT ne pouvait pas espérer mieux terminer la saison. 2 semaines avant le Mondial du 2-roues, cette nouvelle victoire au Bol d’Or risque d’inciter tous les passionnés à se presser autour du stand Suzuki... pour fêter dignement le 20ème anniversaire de la GSXR !

Classement final du Bol d’Or 2005 : 1er Suzuki N°1 (Philippe, Kitagawa, Lagrive) ; 2e Yamaha N°94 (Gimbert, Costes, Checa) ; 3e Suzuki N°2 (Dietrich, Four, Ribalta) ; 4e Kawasaki N°11 (Da Costa, Cogan, Moreira) ; 5e Honda N°6 (Donischal, Bonhuil, Giabbani) ; 6e Suzuki N°72 (Fouloi, Metro, Cabana) ; 7e Yamaha N°3 (Hogan, Wylie, Miinin) ; 8e Yamaha N°33 (Baker, Cuzin, Giles) ; 9e Kawasaki N°24 (Haquin, Guerouah, Labussière) ; 10e Suzuki N°45 (Baratin, Thuret, Cheron).

William Moulin

Publicité

Commentaire (0)