En vidéo

Chargement du lecteur...

Yann Lussiana rentre au stand malgré sa blessure

JPEG - 74 ko
Les pilotes de la Suzuki N°2 se défendent bec et ongles contre les assauts de la Kawasaki officielle. L’écart qui les sépare de la machine verte n’a atteint quelquefois que quelques secondes.

Surprenant ! Les équipages de tête sont les même depuis quasiment le départ du Bol d’Or. Ainsi, la Suzuki N°1 du SERT dirige toujours les opérations, suivie à 1 tour par la Yamaha du GMT 94.

Derrière, on retrouve la Suzuki N°2 et la Kawasaki N°11 en bagarre pour le bénéfice de la 3ème place. Une poignée de secondes séparent ces 2 machines depuis le début de soirée. Guillaume Dietrich, pilote de la deuxième Suz, s’est opposé durant tout son relais à un Julien Da Costa déchaîné. « C’est bien », commente Guillaume.

Cela donne ensuite l’occasion aux deux hommes de régler leurs comptes (amicalement) par SMS interposés. « Je t’ai mis minable à Estoril » est un exemple de l’échange des deux pilotes.

La Suzuki est plus rapide dans les stands, mais la Kawasaki reprend du terrain sur la piste... Qui craquera le premier ? Affaire à suivre !

Quelques encablures plus loin, les 2 Honda de National Motos se maintiennent en 5ème et 6ème position, à moins d’une minute d’intervalle l’une de l’autre.

JPEG - 52.2 ko
La machine N°99 du team belge mène toujours avec deux tours d’avance sur son rival le plus sérieux : la moto N°72 du Junior Team.

Coté Stocksport, la Yamaha N°99 conserve la tête de sa catégorie et pointe 8ème au scratch (toutes catégories confondues). Ce team possède une avance confortable de deux tours sur son principal poursuivant, la Suzuki N°72 du Junior Team.

Classement à minuit : 1er Suzuki N°1 (Philippe, Kitagawa, Lagrive) ; 2ème Yamaha N°94 (Gimbert, Costes, Checa) ; 3ème Suzuki N°2 (Dietrich, Four, Ribalta) ; 4ème Kawasaki N°11 (Da Costa, Cogan, Moreira) ; 5ème Honda N°5 (Scarnato, Dobe, Holon).

William Moulin

Publicité

Commentaire (0)