Le réveil d’un volcan
Le circuit de Charade, lieu culte du sport motorisé, avait besoin d’une renaissance.
Michel Tasset, s’est emparé de cette idée, il y a quelques années, en créant l’Association Agissons pour Charade. Après de longs mois de travail, ce projet a pu aboutir avec le soutien du Clermontois Claude Michy, organisateur du Grand Prix de France moto.

10 000 passionnés
L’évènement « 60 ans, Charade Heroes », soutenu par un soleil radieux, est parvenu à réunir 10 000 passionnés venus de toute la France pour assister à un spectacle de haut rang, les 22 et 23 septembre 2018.
Les festivités ont débuté le vendredi soir dans les salons du Stade Michelin à Clermont-Ferrand. Les grandes heures du circuit de Charade ont été retracées à l’occasion d’un repas de gala.

Ago, Read et consorts
Dès le lendemain, motos et voitures prirent la piste à tour de rôle pour éblouir les spectateurs. Quel bonheur d’entendre rugir à nouveau, dans cet écrin de verdure, la MV 3 d’Ago et le fabuleux V12 de la Matra MS 11 de 1968 pilotée par Henri Pescarolo.
Entre chaque cession de roulage, les visiteurs pouvaient dialoguer avec leurs champions et obtenir facilement des dédicaces dans une ambiance très conviviale.

Spirit of Speed
Pour étoffer le parc moto, Claude Michy a fait appel à Bernard Girardot afin qu’il rassemble ses troupes de l’Amicale Spirit of Speed pour offrir un plateau exceptionnel de machines de toute beauté. Des motos venues de toute l’Europe ont été présentées au public sous un immense chapiteau avant d’entamer leurs cessions de roulage.

La banane
Dimanche soir, Claude Michy, large sourire aux lèvres, se réjouissait d’avoir réussi son pari. Le succès était bel et bien au rendez-vous de ce Charade Heroes. À tel point qu’on se prend à croire à un Heroes 2 au calendrier 2019.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité