Qu’ils se nomment Eyelights ou Nuviz, les systèmes d’affichage apparaissent sur nos casques. Et ce n’est qu’un début. Afin de mieux comprendre leur impact sur la conduite et d’élaborer une éventuelle méthodologie d’évaluation, les chercheurs des instituts belge VIAS* et français IFSTTAR** sont à la recherche de volontaires.

L’étude comporte deux parties. La première se déroulera sur route en Belgique, et la seconde, sur simulateur, se tiendra du 18 au 29 novembre à Gif-sur-Yvette (Île-de-France). Les motards franciliens sont invités à postuler pour participer à ce travail de recherche rémunéré (75 €) lors d’une session de 2 heures.

Le système EyeLights

 

Le profil des candidats est assez précis :
Conducteurs (homme ou femme) franciliens, âgés de 25 à 50 ans ayant plus de 5 ans d’expérience et ayant parcouru au minimum 3000 km/an ces deux dernières années. La vision doit être bonne, au pire corrigée par des lentilles, l’œil directeur devant être le droit.

Tous les renseignements et le formulaire d’inscription figurent sur le lien suivant : app.keysurvey.com/f/1441649/1277/

*Vias (Institut belge de mobilité et de sécurité routière)
**IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux)

BMW travaille aussi sur la vision « tête haute ». Retrouvez ici notre article à ce sujet.

Publicité

Commentaire (0)