Le Arai Quantic est le premier casque homologué ECE 22-06. L’aîné d’une longue liste, puisque tous les nouveaux modèles de casques devront être certifiés selon ce nouveau règlement dès le mois de juillet 2022. Les fabricants auront jusqu’au début 2024 pour écouler leurs stocks de casques estampillés ECE 22-05. Au-delà, ils seront interdits à la vente (mais pas sur la route, bien entendu !).


Norme casque 22-06 : vers une protection optimale ?

Pour être homologué 22-06, un casque doit traverser une batterie de tests plus exigeants qu’avec l’ancien protocole. La principale nouveauté réside dans l’apparition d’impacts obliques dans le but d’imprimer un mouvement de rotation. En cas d’accident, le tête est susceptible de tourner avec des risques d’atteintes au cerveau qui n’étaient pas pris en compte auparavant.

Autres modifications, des crashs-tests à basse et haute vitesse ont été ajoutés, le nombre de zones d’impacts augmentée, l’écran doit résister à la projection d’une bille à 216 km/h. Enfin, la norme tient compte de l’usage d’accessoires tels que les intercoms et les écrans solaires.

Concrètement, quelles seront les conséquences que les casques ? Si la hausse des tarifs est inévitable compte tenu de l’accroissement du nombre de tests, la crainte de voir le poids des coques augmenter n’a pas été vérifiée sur les premiers modèles commercialisés. En revanche, il est possible que les marques exotiques spécialisées dans les modèles premiers prix aient des difficultés à suivre le rythme.

Quid de l’amélioration de la protection ? Une première réponse est apportée par la nouvelle étude Certimoov réalisée par l’Université de Strasbourg, sous la patronage de la Mutuelle des Motards. Quatre modèles certifiés ECE 22-06 (Arai Quantic, Shoei NXR2, Nolan N80-8 et Schuberth C5) ont été évalués.

Des conclusions à lire dans le numéro de juin de Moto Magazine (n°387).

Publicité

Commentaire (0)