1re et 2e manche : podiums 100% belges

JPEG - 35.7 ko
En réalisant, une fois de plus, le doublé en Bulgarie, Everts mène désormais avec 81 points d’avance.

En 1re manche, Everts met un tour et demi à prendre la tête au détriment de Tanel Léok. Dans la seconde, moins d’un tour lui suffit. Ensuite il décroche tout le monde, que ce soit sur le sec ou sur le mouillé. Sans forcer, sans pression de la part de ses adversaires, il remporte les deux courses. Ce 4e doublé consécutif lui permet de prendre le large au championnat.

Son dauphin au classement, l’Estonien Léok, n’a pas brillé. Auteur du meilleur départ en 1re manche, il chute au 5e tour et ne retrouve jamais un bon rythme. Au tour suivant, il s’accroche mais deux pilotes s’intercalent entre lui et Everts. Il termine avec une 9e et une 4e place.

Derrière le maître Everts, deux autres pilotes ont fait briller les couleurs de la Belgique : Kévin Strijbos et Steve Ramon. Auteurs de départs moyens, les officiels Suzuki ont réussi, l’un comme l’autre, de superbes remontées. A chaque fois, c’est Strijbos, le plus mal parti des deux, qui termine 2e et heureux : « Je trouve que je m’en suis bien sorti compte tenu de mes deux mauvais départs. J’étais quand même bien content que ça se termine en 2e manche, car les conditions étaient vraiment difficiles. »

Le Français Pascal Leuret signe son retour par deux belles courses et termine 5e et 7e. A noter enfin le zéro pointé de Jonathan Barragan, le dernier pilote officiel KTM, qui chute dans le dernier tour de la 1re manche et abandonne dans la seconde.

Championnat du monde MX2 : Pourcel et De Reuver dos à dos

JPEG - 30 ko
Le Français Christophe Pourcel mène avec deux petits points d’avance sur De Reuver en MX2.

Christophe Pourcel (Kawasaki) conserve la tête du classement provisoire devant le Néerlandais De Reuver (KTM). Ils marquent tous les deux le même nombre de points. Pourcel prend l’avantage dans la 1re manche en terminant dans la roue du vainqueur, le champion sortant Antonio Cairoli (Yamaha). De Reuver ne termine que 6e, mais il gagne la 2e manche disputée en partie sous la pluie. Le Français préfère assurer vu les conditions climatiques et finit 4e.

Publicité

Commentaire (1)

Infos en plus