1re manche : Retour gagnant de Tortelli

JPEG - 56.5 ko
Sébastien Tortelli a remporté la première des deux manches du GP de Zolder. Il devance Everts sur son propre terrain et l‘empêche de réaliser le doublé.

Après six années passées aux États-Unis, le Français Sébastien Tortelli revient en Grand Prix au sein de l’équipe officielle KTM. Et c’est un retour gagnant dès cette 1ère course ! Auteur du holeshot, il a rapidement creusé l’écart sur tous les autres pilotes du plateau, Everts excepté. Dans la 1re moitié de la course, Tortelli est sous la menace d’Everts, en embuscade à 2 ou 3 secondes ; puis le Français lâche peu à peu le pilote belge et remporte avec autorité sa 1re victoire de la saison. À l’arrivée, Stefan Everts était visiblement vexé d’avoir été battu chez lui : « J’étais un peu nerveux, surtout après ma petite chute au 2e tour ; j’ai alors commis plusieurs fautes, ce qui m’a empêché de revenir sur Sébastien. C’est vrai aussi que j’ai pas mal de pression car de nombreuses personnes attendent beaucoup de moi pour ma dernière saison. »

La victoire de Tortelli permet au clan tricolore de ne pas repartir dépité de Belgique, ce 2 avril 2006 : Mickaël Pichon, très attendu sur la KTM, a en effet abandonné dès le 7e tour, malade. Quant au vice-champion 2005, Joshua Coppins, il n’a pas pris le départ, épaule déboîtée ; il doit se faire opérer et va manquer plusieurs GP. Ces deux absences s’ajoutent à celles de Smets (qui a mis fin à sa carrière) et de Townley (parti aux États-Unis) ; l’Estonien Tanel Léok, l’officiel Kawasaki, en profite pour prendre la 3e marche du podium.

Classement de la 1re manche : 1er Tortelli (KTM) ; 2ème Everts (Yamaha) ; 3e Léok (Kawasaki) ; 4e Ramon (Suzuki) ; 5e De Dycker (Honda) ... 7e Leuret (Honda)

2e manche : la revanche d’Everts

JPEG - 54 ko
Stefan Everts a trouvé à qui parler en la personne du pilote KTM ! Il monte sur le podium de la deuxième manche du GP de Zolder : Tortelli a calé !

Très remonté, Stefan Everts part le couteau entre les dents pour montrer qui est le patron. L’officiel Yamaha imprime un rythme effréné à la course que seul Tortelli réussit à suivre à une poignée de secondes derrière. Mais au 2/3 de la manche, le Français tombe et cale : il perd 30 secondes et toutes ses chances de réussir un doublé. À l’arrivée, il n’était pourtant pas déçu : « Je suis très heureux car je commence très bien la saison. On a beaucoup travaillé avec KTM et nous sommes déjà au niveau. La moto, les pneus, l’équipe, tout est bien. »

Everts remporte le GP grâce à sa victoire dans cette 2e manche et arbore un visage souriant sur le podium. Il est très en forme en ce début de saison, et sans Tortelli, il aurait fait cavalier seul durant les 2 manches : Everts et Tortelli tournaient au moins 3 secondes plus vite que les autres, et à chaque fois le 3e a fini à plus d’une minute du vainqueur ! Dans cette manche, c’est finalement le belge Kévin Strijbos qui finit en 3e position après une belle bagarre avec son compatriote Steve Ramon et Tanel Léok. Pascal Leuret finit 10e, Pichon n’a pas pris le départ.

Classement de la 2ème manche : 1er Everts (Yamaha) ; 2e Tortelli (KTM) ; 3e Strijbos (Suzuki) ; 4e Léok (Kawasaki) ; 5e Ramon (Suzuki) ... 10e Leuret (Honda)

Classement provisoire au championnat  : 1ers ex-æquo Everts (B) et Tortelli (F) 47 points ; 3e Léok (Est) 38 points ; 4e Ramon (B) 34 points ; 5e Strijbos (B) 33 points

Publicité

Commentaire (0)