1ère et 2ème manche : Everts dominateur jusqu’au bout

JPEG - 48.7 ko
Pour sa dernière finale Stefan Everts a été impérial et a tout dominé. Il se retire avec 15 victoires en GP sur 16 courses cette saison et un bilan de carrière à donner le vertige.

Stefan Everts (Yamaha n°72) était bien trop fort pour sa dernière saison. Il l’a prouvé durant tous les grands Prix, même s’il a été battu par Coppins (Honda n°2) en Irlande . A Ernée, il était encore au-dessus du lot. Dans les deux manches, il part en tête et se retrouve rapidement avec un seul pilote dans sa roue, l’Espagnol Barragan (KTM n°7) en 1ère manche, puis Coppins dans l’autre manche. Mais l’un comme l’autre n’ont pu le suivre qu’une partie de la course. Everts se détache ensuite, sans commettre aucune erreur.

Il termine les deux manches à sa main, prenant même le temps de saluer les spectateurs dans son ultime boucle. Il réalise un nouveau doublé et remporte son 14ème GP sur 15 disputés ! Il porte ainsi son record à 101 victoires en championnat du monde. C’est donc au sommet de son art qu’il met un terme à son extraordinaire carrière. La FIM, Yamaha France et de nombreux pilotes ont célébré le légendaire pilote belge devant un public français admirateur.

Les pilotes Français n’ont par contre pas été à la fête. Pour sa dernière course en championnat du monde, Mickaël Pichon (KTM n°5) chute au premier virage et abandonne, blessé. Même s’il a réussi un bon début de 1ère manche, Yves Démaria abandonne dans les 2 courses. Pascal Leuret (Honda n°6) réussit deux courses correctes, sans plus (10ème et 12ème). A noter enfin qu’au classement final de ce championnat du monde 2006, les quatres premières places sont trustées par des pilotes Belges.

Championnat du monde MX2 : Christophe Pourcel champion du monde !

JPEG - 65 ko
A 18 ans Christophe Pourcel décroche le titre de champion du Monde de MX2 pour sa deuxième année de participation. Prometteur.

Christophe Pourcel (Kawasaki n°377) décroche son premier titre mondial à seulement 18 ans, et ce devant son public. L’Italien Antonio Cairoli (Yamaha n°1) a pourtant dominé les deux manches, mais le Français marque les points des 2ème et 4ème place et s’adjuge le titre avec 18 points d’avance sur le champion sortant. S’il a plutôt contrôlé son adversaire en 1ère manche, Pourcel a par contre tout essayé pour terminer par une victoire dans l’ultime course.

Mais alors qu’il avait pris la tête et creusé un petit écart, il chute et perd du temps avant de repartir 5ème. Pour sa deuxième année en GP, le jeune Français a réussi une remarquable saison, toute en régularité. Le duel Pourcel/Cairoli promet d’être torride en 2007.

- Vous aimez le Tout terrain ? Commandez en ligne les numéros de Moto MagTT

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus