1ère et 2ème manche : Everts chute mais gagne

JPEG - 70.3 ko
Malgré une chute en deuxième manche, Stefan Everts, s’impose à Udevalla en Suède, preuve que c’est bien le patron.

Dans les deux manches, Stefan Everts (Yamaha n°72) a dominé ses adversaires. En 1ère manche, il prend la tête dans le 1er tour, puis enclenche un rythme assez soutenu que seul Jonathan Barragan (KTM n°7) peut suivre. A 2 tours du terme, Everts accélère et gagne facile.

En 2ème manche, le champion Belge réussit le holeshot, mais il perd l’avant dans le 1er tour. La Yamaha n’ayant pas calé, il peut repartir en 6ème position. Il entame alors une remontée, puis semble coincer en 3ème place. Mais ce sont les 2 premiers, Steve Ramon (Suzuki n°11) et Kévin Strijbos (Suzuki n°24), qui vont craquer : « C’était dur, mais vers la fin, j’ai vu qu’ils baissaient de rythme. J’ai alors fait le maximum, j’ai mis tout ce que j’avais et réussi plusieurs tours parfaits pour gagner » témoigne Everts à l’arrivée.

Une nouvelle preuve qu’il est bien le patron. Stefan engrange sa 15ème victoire de manche d’affilée et il est plus que jamais en route pour décrocher 100 victoires en GP.

Derrière l’imbattable champion, Steve Ramon ,son compatriote, fait la meilleure opération (4ème et 2ème) : il remonte 3ème au classement général. Avec Strijbos (2ème) et De Dycker (5ème), ils sont donc 4 Belges dans le top 5. L’Estonien Tanel Léok, longtemps dauphin d’Everts, perd encore du terrain (5ème puis abandon en 2nde manche). Enfin, le revenant Joshua Coppins (Honda n°2) monte pour la 2ème fois sur le podium en 2 courses.

Championnat du monde MX2 : Pourcel conforte son avance

JPEG - 54.2 ko
Suite à sa belle prestation en Suède, le français Christophe Pourcel possède désormais une solide avance au championnat MX2.

Christophe Pourcel (Kawasaki n°377) réussit une bonne opération : 3ème derrière les Italiens Philippaerts (KTM n°19) et Cairoli (Yamaha n°1) en 1ère manche, il prend sa revanche ensuite en dominant de la tête et des épaules la seconde. Mentalement solide et visiblement très affûté physiquement, il s’envole dès le départ et creuse un écart impressionnant. Comme Antonio Cairoli a raté son départ et finit 12ème, le Français accroît son avance au classement général du championnat. Les 2 Italiens se retrouvent à plus de 45 points : Christophe a les cartes en main pour décrocher le titre dès sa 2ème saison en championnat du monde !

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus