En vidéo

La mythique entreprise danoise de jouets de construction enrichit sa gamme « Lego Creator Expert » en annonçant une nouvelle collaboration avec une marque historique. Cette fois-ci, Harley-Davidson est à l’honneur avec un Fat Boy 2019 tout en briques.

Mesurant 20 cm de haut, 18 de large et 33 de long, le Fat Boy « Wicked Red » se veut imposant. Composé de 1023 pièces, il reprend les éléments clés de ce modèle de Milwaukee dont la notoriété doit beaucoup à la prestation de Schwarzenegger dans Terminator : jantes pleines, réservoir « Tear Drop » surmonté d’un bloc compteur, double échappement « chromé ». L’équipe danoise a veillé au respect des lignes du twin sans pour autant renoncer à l’aspect « brique », emblématique signature du fabricant de jouet.
Lego a même pensé à mettre de la vie dans sa machine avec des pistons qui s’animent en roulant, un guidon et une béquille fonctionnels à l’instar du levier de frein et du sélecteur de vitesses.
De quoi facilement s’imaginer sur la route 66… en briques de Lego.

Rencontre

Nous n’avons évidemment pas résisté à la tentation d’interviewer Mike Psiaki, designer responsable du projet.

- Êtes-vous motard vous-même ?
- Non ! Comme je me déplace beaucoup à vélo, j’ai toujours pensé qu’une moto ne serait pas bien différente ! Lorsque nous avons rendu visite à Harley-Davidson pour le développement du modèle, je me suis assis sur une des motos et j’ai réalisé à quel point j’avais tort !

- Qu’est-ce qui vous a inspiré pour créer ce Fat Boy Lego ? Est-ce que des artistes, des véhicules ou des créations antérieures ont joué un rôle ?
- Mon ami et collègue Carl Merriam a eu un rôle décisif. Comme son père roule en Harley, il me dit depuis des années que nous devrions concevoir une moto de ce style. Je me suis aussi inspiré de deux anciens modèles Lego : une Harley-Davidson sortie en 1976 (boîte #394) et l’ensemble 857 qui, en 1979 déjà, intégrait un piston en brique. La chance que nous avons chez Lego, c’est que nous pouvons trouver des solutions pour créer n’importe quelle forme. Ce qui a rendu le projet Fat Boy si intéressant était précisément la recherche des bonnes astuces qui rendraient le modèle le plus réaliste possible.

- Avez-vous été inspiré par une autre Harley lors de la conception de ce Fat Boy ?
- À mes yeux, le « knucklehead » EL de 1936 est une moto révolutionnaire. Certaines solutions imaginées à l’époque, tel le réservoir d’huile en forme de fer à cheval, ont longtemps été exploitées par la marque.

- Y-a-t-il d’autres motos emblématiques sur lesquels vous aimeriez travailler ?
- Trois modèles ont déjà retenu mon attention. Mais je ne peux pas vous en dire plus aujourd’hui pour des questions de confidentialité.

- Vous semblez passionné par la conception de véhicules. Aimeriez-vous travailler sur le développement d’une vraie moto chez Harley-Davidson ?
- Ce serait génial, mais je ne pense pas avoir les compétences ou le savoir-faire pour mener à bien un projet de cette envergure…. Un jour peut-être.

-----------
Cette boîte Lego est disponible à partir de jeudi 1er août 2019 au prix de 95 €.
-----------

Un modèle grandeur nature

La collaboration Lego/Harley ne s’arrête pas à une simple version miniature pour décorer son bureau, son garage, ou ravir ses enfants.
Afin de célébrer la sortie de cette Harley-Davidson miniaturisée, Mike Psiaki et son équipe ont également conçu une reproduction fidèle grandeur nature du modèle original.
Une réalisation aussi ambitieuse que titanesque qui aura demandé 69 569 pièces et 865 heures de travail. Dans un souci de fidélité à l’original, ce modèle intègre des effets sonores et lumineux.
Ce Fat Boy sera exposé dans certains magasins Lego et lors d’événements Harley-Davidson.

Et si vous vous intéressez au vrai Fat Boy, celui produit aux USA, on vous en cause ici.

Publicité

Commentaire (0)