En images

Une saison qui démarre fort
Entre la chute, lors du Dakar 2019, du champion de France des Rallyes 2018, Julien Toniutti - toujours convalescent à ce jour mais en bien meilleure forme - et l’arrêt des Moto Tour Séries, l’intersaison a plutôt été morose…
Finalement, la saison de championnat de France des Rallyes 2019 s’annonce sous de meilleurs auspices que nous ne le craignions avec un nombre d’engagés record pour les premières épreuves. Et c’est le cas pour la première édition du rallye de la Porte des Cévennes : initialement prévu pour 150 concurrents, un chiffre qui paraissait déjà un peu inespéré au départ, le rallye a dû, pour satisfaire à la demande, « pousser les murs » afin d’accepter finalement 170 concurrents ! Il faut dire que les organisateurs ont bien fait les choses en innovant et en effectuant une communication très active, notamment par le biais de leur page Facebook.

Les Cévennes, un spot de choix pour le rallye !
Incontestablement, le terrain s’y prête. La chaîne montagneuse est bien connue des motards pour ses routes et la beauté de ses paysages. Avec un kilométrage de 590 km (390 km et 6 spéciales pour la première étape, 200 km et 4 spéciales pour la seconde, le tout sur des boucles différentes) nous restons dans les bons standards de ce qui se fait actuellement. Les spéciales situées aux cols de la Tourte et du Mercou font toutes deux 2,9 km et devraient satisfaire toutes les catégories de motos.

À qui l’avantage pour l’ouverture ?
En consultant la liste des engagés et des potentiels favoris, on pense en premier lieu aux pilotes classés en Elite-SW Motech (les 20 premiers de 2018). Le grand favori sera Bruno Schiltz, champion de France 2017, vice-champion de France 2018 (3 victoires), il revient avec une Aprilia 1100 Tuono comme l’an passé. Parmi ses adversaires, il faudra aussi compter sur Romain Cauquil et le pilote du Moto Sport Nîmois, Luc Breban, qui jouera à domicile. Tous deux ont abandonné la catégorie Rallye 2 pour le Rallye 1 cette année, et seront au guidon de KTM 790 Duke.

En Rallye 1, il faudra aussi compter avec Maxime David (Kawasaki ZX-6 R). Parmi les hommes forts de la catégorie très fournie des Maxi Rallyes (52 concurrents), Damien Lauret reste fidèle à sa BMW S 1000 R, tout comme Jean-Mary Aulas et Tanguy Brebion qui restent en Rallye 2 sur leurs Husqvarna 701. Mais le numéro 10 Fabien Assemat, déjà très rapide avec sa passagère l’année dernière, revient en solo et pourrait bien coiffer tout le monde avec sa nouvelle Yamaha YZF-R1. La lutte sera intense également dans les autres catégories.

En Rallye 3, la catégorie qui monte cette année avec plus d’une quinzaine de pilotes, on surveillera Mathias Courtaud (Honda CB 500) qui attaque sa 1ère année de championnat. Attention aussi à Raphael Groland (Honda CB 500) ou encore à Maxence Sonilhac (KTM 390 Duke).

En Classiques, on compte une quinzaine de machines, et là aussi la lutte sera intéressante entre les Honda 600 CBR de Johan Daval, Grégory Palicot et Jean-Luc Duris, orchestrée par les bicylindres de Richard Pigeat (Ducati 900 SS), Eric Fortin (BMW R 80 GS) ou encore Christian Lacoste (Yamaha 750 Super Ténéré) sans oublier la Yamaha TDR 240 de Kévin Cheylan.

Chez les Anciennes, catégorie un peu en baisse avec 9 motos, pronostic difficile entre Joël Zabroniecka (Kawasaki KH 400) et Marc Dufour (Gauthier 250).
Dans la catégorie Side-Car INISIDE, beau début avec 13 équipages : les champions 2018, Raphaël Galvani / Laurent Bresse (Choda ZX-12 R) auront fort à faire face à Gilles et César Chanal (Panda) et toute une meute de gros 4 cylindres sur-vitaminés.
En Duo, il sera intéressant de suivre l’équipage Sonia Barbot et Laureen Maunier sur leur Triumph 675 Daytona, ainsi que la lutte entre les 13 autres concurrentes féminines engagées dans les différentes catégories !

Bref, du spectacle et du suspens pour ce premier rallye printanier, d’ailleurs il fera beau sur les Cévennes tout le week-end !

Le site du rallye
Les résultats en direct de l’épreuve

 

Le Calendrier des Rallyes en France

Championnat de France
- 23 & 24 mars : Rallye de Porte des Cévennes à Anduze (30).
- 27 & 28 avril : Rallye de la Sarthe à la Suze sur Sarthe (72).
- 11 & 12 mai : Rallye du Beaujolais à Blacé (69).
- 12, 13 & 14 juillet : Rallye du Dourdou à Villecomtal (12).
- 7 & 8 septembre : Rallye des Coteaux à Mauves (07).
- 19 & 20 octobre : Rallye de Charente à Rouillac (16).

Hors championnat de France
24 & 25 août : Rallye des Volcans à Gelles (63).

Les bons plans
- Le Challenge Central Team
Ce Challenge organisé sur 3 rallyes cette année permet aux débutants d’aborder la discipline avec des stages, des conseils, une assistance et un classement séparé, tout cela dans la bonne humeur : centralteam.fr/stages-locations/challenge

- Le Challenge de l’Ouest
Les rallyes de la Sarthe et de Charente organisent un challenge réservé aux pilotes licenciés à la journée, avec attribution de points à chaque étape courue sur les deux rallyes. Une bonne formule pour se jauger : rallyedelasarthe.com

 

Les catégories
Après la création de la catégorie Maxi-Rallye l’an dernier, les catégories restent inchangées si ce n’est le retour en 2019, afin de promouvoir la discipline chez les plus jeunes, d’un Trophée 125 4 Temps ouvert aux motos de moins de 12 KW. À cet effet, un engagement au tarif réduit de 50% (soit 100€ pour une étape, et 120€ pour deux étapes) est consenti aux concurrents de ce Trophée nés après le 01/01/1995.

- Maxi Rallye : multicylindres à partir de 950 cm3.
- Rallye 1 : bicylindres entre 700 et 949 cm3 / 3, 4 et 6 cylindres de plus de 500 cm3 / Machines homologuées à titre isolée de plus de 125 cm3.
- Rallye 2 : monocylindres de plus de 400 cm3 4T / monocylindres de plus de 200 cm3 2T / bicylindres de plus de 500 cm3 et de moins de 700 cm3 / Scooters de plus de 125 cm3.
- Rallye 3 : 125 cm3 2T et 4T / Monocylindres de moins de 400 cm3 4T / Monocylindres de moins de 200 cm3 2T / Multicylindres de moins de 500 cm3.
- Side-cars : Tous les side-cars et véhicules homologués à trois roues
- Anciennes : Homologation comprise entre le 01/ 01/ 1955 et le 31/12/1980
- Classiques : Homologation comprise entre le 01/ 01/ 1981 et le 31/12/1992

Il existe également, en plus du Trophée 125 :
- Le Trophée Espoir : ce Trophée est réservé aux pilotes licenciés « NCO » à l’année, nés après le 31 décembre 1990, et n’ayant jamais obtenu un titre de champion de France, délivré par la FFM, dans quelque discipline moto que ce soit.
- Le Trophée Féminines : réservé aux seules pilotes féminines, titulaires d’une licence NCO, NPH ou Internationale délivrée par la FFM.
- Le Trophée Vétérans : réservé aux pilotes nés avant le 1er janvier 1969, titulaires d’une licence NCO, NPH ou Internationale délivrée par la FFM.
- Le Trophée Duo : réservé aux pilotes titulaires d’une licence NCO, NPH ou Internationale délivrée par la FFM. Le ou la passagère devra être titulaire d’une licence FFM. Les membres de l’équipage ne pourront pas intervertir leur place (le passager reste passager et le pilote reste pilote), et seules les épreuves spéciales routières seront disputées en duo (pas les circuits).

 - 
Publicité

Commentaire (0)