Acquise pour 4 millions de dollars en 2016 par le géant indien Mahindra, la marque anglaise BSA (Birmingham Small Arms Company) serait sur le point de faire son grand retour. Nul doute que le succès du segment néo-rétro des petites et moyennes cylindrées - Royal Enfield et Honda en tête - motive Mahindra à passer la seconde.


BSA 2021 : une première gamme de 650 cm3

Si les pièces sont fabriquées en Inde, l’usine d’assemblage des futures BSA est domicilié en Angleterre. Un centre de R&D (Recherche et Développement) s’installe à Banbury, où se situe le siège du team Mahindra Racing, célèbre pour leur compétition en Moto3.

À l’instar des feu BSA Lightning 650 (1965-1972), le premier moteur serait un bicylindre de 650 cm3 mis aux normes Euro 5 / BS 6. Il concurrencerait les twins des Royal Enfield Continental GT et Interceptor. Le salon de Milan EICMA 2021 serait logiquement le lieu de choix pour présenter leurs futures machines.

Sur le segment des monocylindres, la Royal Enfield 350 Meteor se mesure actuellement aux motos du groupe Mahindra en Inde. Les Jawa Forty Two, Classic et Perak - dont on attend toujours la commercialisation en Europe - remplissent cet office.

__
Source : motorradonline.de

Publicité

Commentaire (0)