On pensait que les trails avaient fait une OPA hostile sur le coeur des routards, les vraies routières rapides ayant quasiment déserté les concessions, à l’exception de la Kawasaki Ninja 1000 SX. Cette dernière va se sentir moins seule, et c’est une bonne chose, grâce à l’arrivée prochaine de la Suzuki GSX-S 1000 GT ! On connait déjà les qualités de cette base, à savoir un quatre cylindres souple et roboratif, au service d’un châssis remarquablement équilibré. Dans ce nouveau package, voici de quoi renouer avec les joies du tourisme rapide !


Coeur de GSX-R...

Le moteur est connu : c’est à la base un GSX-R 1000 de 2005, excellent au demeurant, et qui a été sérieusement revu. Ainsi, l’échappement a été revu, tandis que les conduits d’injection, les arbres à came, la boîte à air et l’embrayage ont été entièrement repensés pour Euro 5. Ainsi, la version GT bénéficie des spécifications de la dernière GSX-S 1000 S, qui offre 2 chevaux de plus (152 à 11 000 tr/min) que la première mouture des GSX-S 1000 (150 ch à 10 000 tr/min à l’époque de Euro 4), mais qui voit son couple baisser un peu (106 Nm à 9 250 tr/min contre 108 à 9 500 tr/min sur l’Euro 4). Bref, des modifications mineures, qui permettent toutefois de passer les normes et qui ne changent quasiment rien à l’agrément de ce moteur, très agréable au demeurant. Trois modes de cartographie moteur et cinq niveaux de contrôle de traction sont là pour assister le conducteur, qui appréciera la présence de série d’un shifter ainsi que celle d’un régulateur de vitesse.

JPEG

Côté châssis, on retrouve là aussi les modifications apportées à la dernière génération de GSX-S 1000 S : la fourche inversée KYB, d’un diamètre de 43 mm et entièrement réglable, le réservoir de 19 litres, les freins Brembo, les différences portent bien entendu sur la présence d’une selle plus confortable pour le passager agrémentées de solides poignées de maintien, d’un guidon plus haut et d’un carénage intégral, longuement testé en soufflerie. En toute logique, la boucle arrière de cadre a été renforcée. Les pneumatiques sont confiés à des Dunlop Sportmax Roadsport 2.


Suzuki GSX-S 1000 : une GT connectée

Parmi les évolutions appréciables, la disparition du peu lisible écran LCD monochrome pour une tablette TFT couleur et connectée de 6’5’’ est à saluer. Une prise USB terme de recharger le smartphone, et l’ on aura donc accès à des App et à une fonction GPS. Les commodos sont également entièrement nouveaux.

JPEG

Suzuki insiste sur la nouvelle signature visuelle à LEDs, inspiré de l’univers des avions de chasse. Le feu arrière est également à LEDs. Trois coloris seront proposés : noir, bleu foncé, bleu clair. Des valises latérales rigides seront proposées en option, ainsi qu’une bulle haute et des poignées chauffantes. Suzuki précise que tous les casques risquent de ne pas entrer dans les valises, cela variera selon les modèles, mais que des Shoei Neotec ou GT-Air II entrent sans problème dans leur taille XXL. Voilà qui est bon à savoir.

JPEG

Deux autres chiffres : 810 mm de hauteur de selle, 226 kilos en ordre de marche. Quant au prix, il est de 14 799 € (sans les valises).
Elle vous tente, cette GSX-S 1000 GT ?

Publicité

Commentaire (0)