Les 230 machines que compte le Musée d’Amnéville les Thermes (57) ont été déclarées, Trésor national par le ministre de la Culture et de la Communication le 19 mai 2000, ce qui interdit toute sortie hors du territoire français. Le seul équivalent est la collection d’autos des frères Schlumff.

Sur les 170 motos que compte le musée, « près d’une soixantaine date d’avant 1914 » , explique Jean-Baptiste Chapleur, le petit fils du fondateur. C’est un fait unique, nulle part au monde une autre collection ne rassemble autant de modèles de cette époque.

Elle est l’œuvre d’un passionné, Maurice Chapleur, mécanicien né le 10 mars 1912 à Maixe (petit village près de Lunéville), qui a passé tout son temps libre à rechercher des motos et les remettre en état. « Cela n’était pas très difficile à l’époque, car personne ne s’intéressait au sort de ces motos », continue Jean-Baptiste.
- En 1929, il acquiert sa première moto : une Monet Goyon. Au fil des ans il devient un spécialiste du deux-roues, reconnu en France et dans le monde.
- En 1946, il ouvre alors un atelier de réparation et de ventes à Lunéville, en tant que concessionnaire Motobécane. Devant la pression de ses admirateurs, il ouvre son premier musée de la moto à Lunéville en 1968 avec l’aide de son fils, Maurice Chapleur. Après avoir été exposée pendant 32 ans, en face du château des Ducs de Lorraine, la collection de 230 motos et cycles est acquise par la municipalité d’Amnéville en 2002, afin qu’elle prenne place dans un complexe thermal et touristique flambant neuf.

Jérôme Deleau, correspondant 57.

Musée de la moto et du vélo
Centre thermal et touristique
57360 AMNEVILLE LES THERMES

Horaires
du 1er mai au 30 septembre de 13h à 19h
du 1er octobre au 30 avril de 13h à 18h
fermé le lundi

Entrée
- Individuel : 5 euros
- Enfant et groupe : 3 euros

Publicité
Publicité