Il devance de 1,52 secondes le champion de France 2012, Julien Toniutti (KTM 1190 RC8), et de 19 secondes le troisième du classement, Bruno Schlitz (Suzuki 750 GSX-R). À 52 ans, Franck Coudert conforte sa place de leader en Vétérans, mais impose avant tout le respect par la qualité de son pilotage.

La régularité paye en Mono

Il faut toutefois noter la lutte incontestable qui a eu lieu sur les spéciales de cette épreuve… Alternant les excellentes performances de Mickael Porcu (6e au général) qui, avec sa Husaberg 570 FS, se classe trois fois second et une fois premier des 6 spéciales (à moins d’une secondes du premier à chaque fois), et celles de Julien Toniutti et Franck Coudert.

Mais c’est la régularité de Florent Derrien (KTM 690 Duke, 5e au général), adossée à sa belle 5e place sur le Bugatti, qui lui permet de remporter la catégorie Mono. À moins de 3 secondes, Mickael Porcu prend la seconde place et c’est le pilote du CMPN Benoît Nimis (Yamaha 450 WRF, 9e au général) qui prend la troisième place. Hormis celle du Bugatti, ce dernier se classe dans les 8 premiers sur chaque spéciale.

Le Roi, king en Sport

En catégorie Sport, Patrice Le Roi a su s’imposer avec sa Honda CB 500 (21e au général ) à deux secondes devant Jean-Frédéric Couteille (22e au général), tous deux issus du même club ASMACO et avec les mêmes montures. Ils sont suivis de Morgan Govignon (Kawasaki ER-6, 26e au général), qui termine à près de 20 secondes du premier.

125 : la relève est arrivée

Tanguy Brebion sur sa HM 125 a su détrôner Michel Bonneau (KTM 125 Duke) lors de cette étape de Sarthe et relègue celui-ci à la deuxième place de la catégorie, suivi d’Eric Bulot (KTM 125 Duke). Comme le mentionne Michel Bonneau, la catégorie 125 prend un essors souhaité et il se réjouit d’y voir des jeunes motivés s’engager sur les routes du rallyes.

L’Anglais domine toujours en Classique !

Le plus français des Britishs, Nick Ayrton sur sa Suzuki 1100 GSX-R, reste indétrônable dans la catégorie Classique en se positionnant au général à la 12e place. Le second en Classique, Antoine-François Caviglioli (Honda 600 Transalp), se place en 49e place et est suivi de Jean Keraudy (Honda XL 600 R), en 82e position au général.

Sylvain Lavoisière (Honda 350 CB K) ainsi qu’Eric Martin (Suzuki 750 GS) ont su mener leur barque en Anciennes, en se positionnant respectivement premier et second de leur catégorie.

Surprise en side

Une autre surprise de taille sur ce rallye se situe en catégorie Side-car, avec la première place de l’équipage Laforest/Beigne (Suzuki 1300/Hech) qui, à 6 secondes devant le champion de France 2012, l’équipage Amblard (1100 ZZR/Choda) remporte cette étape. Les vainqueurs sont suivis, à la troisième place et à 2 minutes 08, par le duo Favalessa/Mazel (Suzuki 1000/DJ).
Que de rebondissements sur cette deuxième étape du championnat !

Ambiance humide mais conviviale

La montée des eaux de la Sarthe, un camping boueux, des routes plutôt mal-en-point, suite aux intempéries répétitives de ces derniers temps, n’ont pas eu raison des pilotes, du moral, et de la motivations, voire de la détermination de tous. Et c’est dans une ambiance certes humide (sauf la remise des prix sous un soleil de plomb qui reste un grand classique de l’épreuve aussi !), mais toujours aussi conviviale, qu’a eu lieu cette 56e épreuve du rallye de la Sarthe, seconde du championnat de France 2013. Et il en ressort toujours la même interrogation : à quand le prochain ?!

Eh bien, pour le prochain rallye du championnat, rendez-vous le 27 et 28 avril 2013 sur les routes corses, à Porticcio. Il est des régions, des secteurs, et des îles où le sport mécanique est presque culturel : la Corse en fait partie ! Alors si l’ambiance rythmée des moteurs qui vrombissent dans les côtes, l’attente du prochain concurrent dans la spéciale, ou tout simplement assister au départ depuis le parc fermé de ces machines de « Monsieur Tout-le-monde » vous tente : rendez-vous dès le vendredi après-midi pour les contrôles techniques et un départ de l’épreuve le samedi matin. Plus d’informations à suivre prochainement.

 - 
Publicité

Commentaire (1)

Publicité