Au départ ce samedi matin, le gris était au programme météo et c’est à une minute d’intervalle que chaque pilote s’est lancé dans cette 3e épreuve du championnat de France des rallyes moto pour rejoindre une toute nouvelle spéciale de Pietrosella pour les premiers chronos de l’épreuve…

L’étape de jour, avec 112 partants, est dominée par les insulaires et l’on retrouve des noms connus des rallyes dans les premiers sur chaque spéciale, comme Mickael Porcu, Flavien Coitoux, Paul Piazza, mais aussi José Campocasso qui a largement dominé les spéciales de jour mais se retrouve relégué à la 9ème place suite à un excès de vitesse pénalisé par l’association PSR qui intervient sur toutes les épreuves et effectue des vérifications de vitesse sur le parcours de liaison qui doit être effectué par les pilotes dans le respect du code de la route. En cas d’infraction constatée, le pilote est sanctionné par une pénalité en temps sur l’étape et peut donc perdre une place importante au classement. C’est à partir de la 6ème spéciale que l’on retrouve Julien Toniutti dans les trois premiers du classement.

L’étape de nuit a eu raison de plusieurs pilotes et c’est avec environ 70 partants, sous la pluie omniprésente tout au long de la journée qu’a eu lieu cette partie du rallye. Mickael Porcu a tenu bon et se place premier devant Julien Toniutti à moins de 2 secondes.

Mono

L’Île de Beauté a su apporter son lot de surprises et c’est un radieux Nicolas Pautet (HUSABERG 650 FS) qui prend la troisième place du scratch et de la catégorie Mono à 55 secondes de Julien Toniutti (KTM 500 EXC) grand vainqueur de ce rallye de Corse et qui conforte son statut de leader et de champion de France 2012. Luc Deiana (KTM 690 SM) prend la seconde place à un peu plus de 3 secondes du vainqueur, cependant hors championnat de France c’est Florent Derrien qui en profite en tant que 4ème.

Top Sport

La catégorie Top Sport a été dominée par Franck Coudert ( Ducati Multistrada 1200), suivi de Nicolas Derrien (Triumph 675 Street Striple), et en troisième position Paul-Laurent Casamarta (Triumph 955 Speed Triple).

Sport

En catégorie Sport, le Corse Thierry Canazzi (KTM 400 EXC) s’est offert une belle victoire chez lui et est suivi par deux autres insulaires…Laurent Corchia (Suzuki 650 Gladius) à 38 secondes du premier, avec en troisième Vincent Benazzi (Suzuki 400 drz). Toutefois le second et le troisième du classement étant hors championnat c’est Patrice Le Roi qui a sa 4ème place bénéficiera des points au classement. Ses mésaventures mécaniques n’auront pas entaché son classement et son évolution depuis son retour à la Sarthe.

Classique

Pour les classiques, Patrick Cosnuau (en photo principale) (Honda 750 VFR) s’est offert une victoire Corse suivi d’Antoine-François Caviglioli (Honda 600 Transalp) à moins de 3 secondes de Patrick Cosnuau. Puis sur la troisième marche du podium le mécanicien qui s’est battu avec sa machine pour arriver au bout de cette épreuve…Nick Ayrton (Suzuky 1100 GSXR) !!!

125

Tanguy Brebion a décidé de ne plus lâcher la première place des podiums 125 et nous confirme ainsi ses qualités incontestables de pilote hors normes du haut de ses 19 ans !!.... et c’est avec sa HM 125 F qu’il relègue encore une fois Michel Bonneau à la seconde place à plus d’une minute d’écart, suivi de Jean-Pierre Saligne ( Riejus 125 Marathon) à plus de 4 minutes 30 du premier.

Side-car

La catégorie side-car n’était malheureusement qu’en « représentation » sur cette épreuve de Corse n’ayant que 2 engagés ( 3 minimum requis), ils ne pouvaient générer de points sur le championnat. Les deux ont cependant été dans l’obligation d’abandonner pour une sortie de route de l’équipage Amblard, et des soucis techniques pour l’équipage Mauny dont le pilote a fêté ses 60 ans la semaine dernière.

Bravo les filles !

Pour finir je me dois de souligner la présence « massive » de pilotes féminines sur cette étape Corse… avec 8 pilotes au départ de Porticcio, dont un team exclusivement féminin engagé depuis cette année et composé de Jessica Mangion, Stéphanie Combes , et Sonia Barbot. Karine Sliz, dont le sourire et la ténacité sont largement reconnus dans les paddocks a su « remettre à leur place » quelques pilotes émérites du championnat et se retrouve à la 22ème place du général. Déjà respectée par ses pairs…..l’étape Corse aura été pour Karine la consécration féminine au sein du rallye !!! Un grand bravo les filles et on compte sur vous pour les prochaines étapes du championnat.

Rendez-vous au Rallye de l’Ain à Cerdon, le week-end du 18 Mai pour la prochaine épreuve du championnat de France des rallyes moto.

 - 
Publicité
Infos en plus
Publicité