Elio Marlier, un nom qui ne dira pas grand-chose à la communauté motarde, mais dans le Sud-est, du côté du tunnel du Mont-Blanc entre la France et l’Italie, il avait sa petite réputation…

Le bout du tunnel
Motard passionné, il était le chef de la sécurité du tunnel Mont-Blanc. Après le tragique incendie, en 1999, il a fortement contribué à instaurer et faire perdurer l’hommage à Spadino, le motard patrouilleur qui a perdu la vie en sauvant des conducteurs piégés dans le brasier souterrain.

Elio était le lien entre les motards italiens et français, mais aussi entre les services de gestion de l’infrastructure des deux pays. Tous ceux qui ont eu la chance de vivre l’un de ces rassemblements annuels connaissent l’importance de son rôle dans l’organisation d’un tel événement.

Reportage inside
En 2013, il avait accueilli l’équipe de Moto Magazine venue effectuer un reportage sur le rassemblement annuel, sur la plateforme sud du tunnel du Mont-Blanc. Exceptionnellement, il nous avait permis d’effectuer un reportage à l’intérieur même du tunnel.

Pompiers
Elio connaissait bien Pierlucio Tinazzi, dit Spadino. Tous deux étaient pompiers au moment de la catastrophe. Collègues et amis, ils ont partagé la même passion pour la moto. Elio possédait une collection de motos anciennes qu’il avait lui-même restaurées. Un « vrai » motard qui roulait par tous les temps.

Solidarité
Tous les motards qui l’ont rencontré, à l’instar de Christian Jamet, ancien coordinateur de la Fédération française des motards en colère de Saône-et-Loire (FFMC 71), garderont de lui l’image d’un homme « droit, honnête, humble, généreux. Il pratiquait tant l’humour que l’autodérision. Il possédait entre autres valeurs, celles de la solidarité ».

En 2015, des examens médicaux lui ont révélé une tumeur au cerveau. Il a été hospitalisé à plusieurs reprises, mais est décédé le 12 janvier 2016 à l’âge de 58 ans.

« Le monde motard perd l’un des siens, ceux qui l’ont connu perdent un ami, un compagnon, un frère de route », regrette Christian Jamet. Les motards des antennes FFMC du Sud-Est et la Coordinamento Motociclisti (association de défense des motards italiens) lui rendront hommage à l’occasion de ses obsèques qui se dérouleront le jeudi 14 janvier en l’église de Gignod (Italie). Le rendez-vous est donné à 9h30 pour tous ceux qui souhaitent lui rendre un dernier hommage.

L’équipe de Moto Magazine présente ses condoléances à sa famille et à ses proches.

Vidéo

Nous avions rencontré Elio lors d’un reportage sur la légende de Spadino. Vous le retrouverez dans cette vidéo, à 6 minutes 49.


Tunnel du Mont Blanc : la vérité sur Spadino... par Moto-Magazine

Publicité

Commentaire (0)

Publicité