Passer son permis moto pourrait bientôt être assimilé à un geste en faveur de l’environnement… Zebra, la moto-école qui officie sur le circuit Carole en Seine-Saint-Denis, s’engage auprès l’association Planète Urgence pour contribuer à sa façon à la reforestation.

Main verte
Le principe est simple : passer son permis A chez Zebra, c’est 3 arbres de plantés ; passer une formation 125 cm3 ou 3-roues, c’est 1 arbre de planté. Que les motards se rassurent, ces végétaux ne seront pas enracinés sur le bord des routes mais sur les hauts-plateaux de Madagascar, dans les forêts de tapias. Un arbre en voie de disparition, qui a la particularité d’héberger les précieux vers à soie sauvage.

Autre constat de l’école, lors d’une leçon de conduite moto, ce ne sont pas tant les 2-roues qui polluent que l’automobile du moniteur… Zebra s’engage donc à renouveler son parc de voitures en 2016, en remplaçant les diesel actuels par des hybrides. Les devis et factures sont envoyés par mail et le moindre bout de papier utilisé est issu de la filière verte.

Prise de conscience
Associer la pratique de la moto à la protection de l’environnement, voilà qui va faire sourire les plus intégristes des écologistes. N’empêche, les motards sont souvent bien plus imprégnés de cette question que les automobilistes, pour la simple raison qu’ils sont en prise directe avec les aléas climatiques, le relief, le paysage, bref, ce qui compose l’environnement.

Quant à savoir s’il s’agit d’un coup de comm’ ou d’une véritable implication, l’avenir le dira : on pourra constater sur le site de Zebra si les engagements sont respectés. Et voir du côté du circuit Carole si le parc de véhicules est effectivement renouvelé.

Publicité
Publicité