L’antenne départementale de Lozère de la FFMC a été invitée à participer à la création des itinéraires pour les motards préparés par le Comité du tourisme de Lozère. Jean-Pierre Felgerolles, coordinateur de la FFMC 48 (à droite sur la photo), nous explique quelle fut sa contribution.

D’où vient ce regain d’intérêt de la Lozère pour la moto ?
Nous poussions dans ce sens depuis longtemps. Le changement de majorité après les élections départementales a tout déclenché. L’ancien conseil, très conservateur, a été remplacé par des gens plus jeunes et plus dynamiques.

Ils ont conscience que la valorisation du territoire passe par de nouveaux publics, dont les motards, qui en outre ne se déplacent pas qu’en saison estivale.

En quoi a consisté l’action de la FFMC 48 ?
Le Comité départemental du tourisme est venu vers la FFMC 48, ainsi que vers trois moto-clubs, pour nous soumettre son projet. Chacun a pu y apporter des rectifications mais à la différence des autres, qui se sont concentrés sur l’aspect ludique des parcours, nous avons surtout planché sur leur sécurité.

Les petits panneaux d’alerte de danger sur les roadbooks, c’est nous ! Ils rappellent
que nos routes, aussi fabuleuses soient-elles, ne manquent pas de virages aveugles, de passages étroits et parfois de gravillons, qui sont un mal nécessaire à l’entretien du réseau à condition d’être bien signalés.


- En Lozère, un Relais Calmos FFMC sur la route de la migration estivale

)]

Publicité

Commentaire (0)

Publicité