Article

Championnat du Monde de vitesse.

Question réglementation, le Continental Circus voit de nouvelles règles appliquées. Les restrictions imposées par la FIM touchent cette année les 125 et les 250 dont les moteurs ne devront pas comporter plus de deux cylindres. Cela implique à brève échéance la disparition des 4-temps dans les petites cylindrées. De plus, dans toutes les catégories, les boîtes de vitesse sont limitées à six rapports.

Les Champions du Monde

En 50 cm3, Angel Niéto est sacré au guidon de sa Derbi, devant le néerlandais Aalt Toersen (Jamathi). Angel Niéto remporte 5 victoires sur les 10 courses du championnat. Le premier Français est André Millard qui se classe 15e au guidon d’un Kreidler.

En 125 cm3, c’est l’Allemand Dieter Braun qui coiffe la couronne de Champion du Monde au guidon d’un Suzuki. Son dauphin est Angel Niéto, titré champion du monde en 50. A la 13e place on peut remarquer un petit jeune qui commence à se faire un nom ... un certain Barry Sheene. Le premier Français est Pierre Viura (43e sur Maico), il devance Jean Auréal (47e sur Yamaha).

En 250 cm3, Rodney Gould, devance Kelvin Carruthers, Kent Andersson et Jarno Saarinen. Aux 10 premières place on trouve 9 Yamaha, seule la Ossa de Santiago Herrero s’intercale à la 8e place. Santiago ne pourra pas défendre ses chances au classement final, car il se blesse mortellement lors de la 4e course de l’année, sur l’Isle de Man, lors du fabuleux mais dangereux TT. En plus de Santiago Herrero ce sont 5 autres pilotes qui trouvent la mort sur ce circuit.
Le premier Français est Christian Bourgeois, qui termine 45e sur sa Yamaha.

En 350 cm3, Giacomo Agostini écrase la concurrence sur sa MV Agusta. Il remporte le titre avec 77 points d’avance sur son dauphin, l’Australien Kelvin Carruthers. Agostini remporte 9 des 10 grands prix de la saison, c’est une autre MV qui remporte le dernier GP de la saison, celle d’Angelo Bergamonti. Dans cette catégorie aucun Français n’est classé.

En 500 cm3, le scénario des 350 se reproduit ... bis répétita diront les latinistes ... Ago et MV enfoncent le clou en remportant également le titre de la catégorie reine avec 79 points sur le 2e Ginger Molloy. Ago remporte également 10 courses sur 11, son coéquipier Bergamonti remportant le dernier Grand Prix. Le Français Christian Ravel, sur sa 500 Kawasaki, termine à une belle 7e place au classement final. il termine 2e du GP d’Allemagne derrière le roi Ago. Deux autres Français terminent dans les points : Eric Offenstadt est 14e sur sa Kawasaki et André-Luc Appietto fini le mondial à la 45e place sur sa Linto.

Chez les side-cars, Klaus Enders, sur sa BMW, est couronné champion du monde. Wolfgang Kalauch et Ralf Engelhardt ont été tour à tour ses "singes". L’équipage Français, Joseph Duhem et Pierre Longet finissent 19e.

Les Champions de France

Les Champions de France Inter sont en 50cc : Charly Dubois (Kreidler), en 125cc : Pierre Viura (Maico), en 250cc : Christian Bourgeois (Yamaha), en 350cc : Jean Auréal (Yamaha), en 500cc : Christian Ravel (Kawasaki) et en Side-cars : Joseph Duhem / Christan Maingret (BMW).

Les Champions de France nationaux sont en 50cc : Claude Suhard (Kreidler), en 125cc : Alain Van Pé (Morini), en 250cc : Olivier Chevallier (Yamaha), en 500cc : Michel Bétemps (Kawasaki) et en Sidecars : Marc Grousset / Jeanie Bouhier (BMW)

Le Critérium des Sports est remporté par un petit jeune qui monte ... Christian Léon.

 - 
Publicité

Commentaire (1)

Publicité