Cerise sur le gâteau, la fin des courses programmées le dimanche midi tenait gentiment compte du fait que tous les « Nordistes », et même nordistes des Nordistes (2 coureurs belges), avaient encore une longue route pour rentrer et reprendre le travail le lundi matin !

Une chaleur de fou vendredi (bien sûr, beaucoup ont modifié les gicleurs à cette occasion), un temps plus que clément samedi, et du soleil avec encore un petit fond de fraîcheur dimanche : ceux qui s’effrayaient des 12 tours à courir en ont été quittes pour la peur. Caractéristiques du week-end : beaucoup, beaucoup de mécanique.

Hé ! me direz-vous... parlons un peu des courses !

Side-cars Anciens

Classiques. Pas de surprise, toujours les mêmes en tête :1er Christian Durand / Jérôme Satragno, 2e Dominique & Evelyne Bossard... Tous deux partis en tête comme des balles, ces équipages se sont arsouillés pendant les deux manches, pour finir avec un écart de 11 secondes à la 1re course, 9 secondes à la 2e.

Et derrière ? Michel Dorokhine / Stéphane Hubert (singe belge) prennent la 3e place en première course ; puis Jean-Claude Bigot / Paul Davoust pour la 2e course... Jean-Claude qui, après deux ans d’interruption, remonte en tête avec son nouveau side : chacun sait bien que « tout nouveau-tout beau »... mais il faut décalaminer... Déjà à Croix-en-Ternois, la calamine créait des surpressions moteur auxquels le joint de culasse ne résistait pas... Et puis après une bonne analyse, Jean-Claude a retrouvé la fiabilité à laquelle il nous avait habitué.

Mais comment Dorokhine, qui avait une fuite au joint de culasse, est arrivé jusque-là ?! Vendredi, réfection à l’ancienne du joint (découpage d’un nouveau joint à la bille) mais le résultat n’est pas très satisfaisant. Pendant ce temps, Jean-Claude et Evelyne Davoust ont un problème de moteur, assemblé dernièrement et émettant beaucoup de fumée aux premiers tours de roue. Contrôle en soirée… une soirée de side-cariste, car Jean-Claude à terminé à 3h du matin.

Aux essais du matin, un peu d’huile en sortie d’échappements, le comité de course lui demande de ne pas tourner car il fumait. Le temps que le délégué des pilotes et le délégué VMA aillent argumenter (pas d’huile dans le bac), Jean-Claude avait déjà démonté son joint pour le donner à Michel Dorokhine... Merci Jean-Claude, tu nous as bien manqué.

Vintages. Les deux premiers sont les champions sortants (2011) : Christian et Sabine Raynaud (qui disent avoir pris beaucoup de plaisir à cette course) puis Jean-Paul et William Steiner (mécanique importante sur le BMW pendant le week-end). Un outsider pour la 3e position : Jean-Marie Haym / Johnny Wasson avec leur « sitter » 1000 cm3 BMW.

Note du rédacteur : pour les non-initiés, sur un « sitter », le pilote est assis sur la partie moto alors qu’en basset, dit aussi « kneeler », le pilote conduit à genoux. Les « sitters » sont admis en Vintage même si leur cylindrée est supérieure à 750 cm3, à la condition d’avoir des performances compatibles avec la catégorie.

Side-cars Open

F1. 1er Marc Laplace / Thierry Vivien. La particularité de leur side est qu’il a un châssis de F2 mais la cylindrée moteur (1100 cm3) le classe bien en F1. 2e Daniel et Chantal Lamargue.
F2. 1er Gérard et Françoise Mercier, 2e Jean François et François Chirpaz : deux équipages qui n’avaient pas pu venir à la course de Croix-en-Ternois.

Pour ces 4 équipages, tout va bien et la mécanique tourne comme une horloge...

Post Classic. Pas de podium car ils n’étaient que deux ... Dominique Bréjat / Armelle Ficheux puis Michel Levasseur / Antoine Crosnier. Dommage, dommage et dommage car ils participent au VMA depuis sa création et en sont de grands défenseurs. Pour illustration, Dominique Bréjat (TZ Club de France), en particulier, met à disposition du VMA son créneau (convoité) de Dijon. Dans cette catégorie, on remercie grandement l’équipage Jean-Claude et Evelyne Davoust (voir plus haut).

Injection 1er Hubert Riolte / Loïc Calca, seul Injection à avoir fait les deux courses sans casse ! C’est la première année de course pour cet équipage, mais leur side est bien connu : celui avec lequel Estelle Leblond et Thomas Quintre ont fait second au Trophée F2 SuperBike 2011.

Les deux autres injections sont partis très fort... 1ere course : 1er Jean Patrick Soulet / Loïc Coudivat … mais l’attelage s’arrête sur panne dans la 2éme course. Pierre et Clément Carré ont fait l’inverse, avec un problème d’embrayage dépanné par un solo... Merci donc les solos, qui leur ont permis de finir 1er à la deuxième course.

Nota : Cette catégorie Injection, qui est lancée cette année 2012, est récompensée comme les autres catégories par un classement au Trophée. Pour 2013, Patrick Thollas a rappelé que les injections pourront courir (engagement si place disponible après inscription des sides à carbu au championnat), mais sans classement au Trophée car la finalité « course » pour les side-cars modernes est la participation au SBK (Superbike).

Mais qui sont les derniers ?

Déjà, ils sont toujours intéressants car ils ont toujours une histoire.

Classique Xavier Aurin / David Chaminade. Ils viennent du Grass Track et nous font rêver (et pas seulement avec les primes de course). Ils commencent cette année et le singe ne trouve pas encore, sur circuit, le plaisir qu’il avait à tourner en rond sur side-car de Grass Track. Le moteur Laverda enfin maîtrisé après une lutte de haut vol, pendant 6 mois. Côté ambiance, tout était parfait, on peut vous assurer qu’ils connaissent les coins où les huîtres sont bonnes !

Vintage Record bien mérité et admiré de Dominique Lemoine et Patricia Biette (la danseuse) sur leur BMW 600 grandes roues. Ils n’ont pas manqué une course VMA depuis sa création : bravo.
Notons que les deuxièmes challengers de la dernière place, Xavier Dufresnoy / Nicolas Kalinov, ont dû s’arrêter pour casse moteur dès le démarrage de la 1re course (ils ont trouvé que 12 tours, c’était beaucoup plus long au bord de la piste).

F2. Pas de « dernier » spécifique... beaucoup de casse dans cette catégorie qui vient de naître.
F1. Avec un vieux Boiton d’époque Denis Figueiredo / Laurent Lioret seront derniers des deux courses mais dernier de ceux qui n’ont pas cassé, ils finiront 3e grâce à la très bonne préparation mécanique

Côté ambiance

De mieux en mieux : maintenant le « petit » moment de convivialité, ce n’est plus un mais deux soirs de suite... Sans parler de la qualité des produits régionaux. Seule ombre au tableau, les « obligés de mécanique » ne sont pas avec nous.

Et pour finir, remise des prix et élection des délégués des pilotes. Une remise de prix organisée par la déléguée VMA Evelyne Desbordes. Les délégués des pilotes :
- Side-cars Anciens : Christian Durand, qui reprend le collier pour cette nouvelle année
- Side-cars Open : Françoise Mercier (Fanfan pour tous les side-caristes), grande habituée des manifestations side-cars (gestion des side-cars des Journées Ducati dans les année 2000, courses Superbike sidecar France et courses en Angleterre dont participation au Tourist Trophy, Belgique).

Odile/La Main au Panier pour Moto Mag

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité