Manche 1 : victoire inachevée de Vermeulen

JPEG - 47.4 ko
Depuis Assen, Chris Vermeulen (N°77) s’est dressé face à Troy Corser. Désormais l’attribution du titre du Mondial superbike va se jouer à couteaux tirés, notamment lors de la finale de Magny Cours.

Cette première manche du Mondial Superbike, disputée sur l’eurospeedway du Lausitzring, a vu la victoire de Chris Vermeulen (N°77). Le petit australien remporte là sa 3ème victoire d’affilée, sans que la course n’aille à son terme.

Au signal du départ, c’est Troy Corser qui signe le holeshot, tandis que Lorenzo Lanzi, qui avait décroché la pole, fait un tout droit dans l’échappatoire. Il se replace aussitôt dans la course en 3ème position. Mais cette manœuvre lui vaudra un « ride through » (Passage sur la pit lane au ralenti).

En attendant, Chris Vermeulen s’est emparé de la tête de course et mène devant le pilote de la Suzuki N°11. Au tour suivant, Troy est attaqué par Noriyuki Haga (N°41) qui, comme à son habitude, a été quasiment inexistant durant les essais. Le japonais, parti de la 7ème place de la grille, se révèle en course en passant le leader du championnat.

La punition n’est pas fini pour l’Australien, puisqu’il se fait passer aussi par le pigiste de chez Ducati : Lorenzo Lanzi (N°57). Ce dernier, déchaîné, prend le commandement des opérations un peu avant la mi-course.
Hélas, le panneau de « ride through » vient mettre un terme à sa cavalcade. Chris Vermeulen et Noriyuki Haga profitent de cet intermède pour prendre le large. Troy Corser est troisième à plus d’une seconde et demi et ne pourra pas revenir.

Pendant que les deux hommes bataillent, Chris pointe son doigt en direction du ciel en passant devant les stands. A deux tours de la fin, la direction de course semble l’écouter et abrège la course avec la sortie du drapeau rouge. Dommage, on ne saura jamais si Haga aurait été en mesure de passer Vermeulen. « Cela devenait vraiment glissant dans les derniers tours : la piste s’est refroidie comparativement aux autres jours du w.e. Ce matin au warm up, on a eu une séance sur le mouillé et on a eu des choix difficiles à faire (concernant les bons pneus). »

Manche 2 : Lanzi prometteur

JPEG - 42.5 ko
Ce w.e. au Lausitzring a sans doute révélé, un nouveau talent, celui de Lorenzo Lanzi. Le pigiste de chez Ducati termine 8ème lors de la première manche et remporte la seconde, devant tous les ténors de la catégorie !

Le team Ducati n’a sans doute pas fait le mauvais choix en prenant, comme remplaçant de Régis Laconi, le pilote du team SC Carrachi : Lorenzo lanzi. Le pilote italien s’est en effet attribué la victoire dans la deuxième manche du superbike du Lausitzring devant tous les ténors de la catégorie !

Dès le deuxième tour, il s’empare de la tête de course pour ne quasiment plus la quitter alors que Troy Corser,qui avait réalisé un très bon départ, commet la première faute de la saison et va visiter le bac à graviers ! Lanzi résiste très bien aux assauts de Noriyuki Haga (N°41), même si ce dernier arrive à prendre l’ascendant sur lui durant un tour.

Les coups de théâtre se succèdent au fil des tours puisque Chris Vermeulen, pointé en 8ème position, fait une remontée de folie et avale ses adversaires un à un, dont James Toseland qui fait un tout droit. Au final, le jeune australien refait le contact avec Lanzi à la mi course et le talonne. Mais Lanzi résiste et c’est dans cet ordre que les deux hommes passent la ligne d’arrivée, avec 84 centièmes de retard seulement pour Vermeulen. « Cela a encore été une course très dure puisque, au moment du départ, j’ai fait un wheeling et je me suis retrouvé 8ème. Ensuite cela a été une tâche dure de remonter tout le monde devant moi, en particulier Haga. Mais, je n’ai pas pu repasser Lanzi qui avait une grosse avance et mes pneus étaient déjà bien tapés. »

Troy Corser, après sa chute, a réussi à repartir et sauve trois petits points avec une treizième place, une place inhabituelle pour le pilote du team Alstare Suzuki.

Désormais, au classement général, Troy Corser ne compte plus que 60 points d’avance sur Chris Vermeulen alors qu’il reste encore deux courses de quatre manches à disputer. Mathématiquement l’attribution de la couronne du championnat du Mondial Superbike va se jouer lors de la finale de Magny Cours !

La pression va être terrible lors de cette finale, puisqu’elle va opposer Suzuki, qui n’a jamais gagné ce championnat, à Honda qui a déjà été sacré 3 fois. Enfin ce sera pour Troy Corser l’occasion d’être titré pour la deuxième fois (son premier titre date de 1996) face à Chris Vermeulen qui va tout faire pour se faire remarquer, lui qui rêve d’aller en Grand Prix sur une Honda.

Supersports : Curtain enfin !

JPEG - 28.5 ko
Kevin Curtain (N°11)est monté pour la première fois de la saison sur la plus haute marche du podium du Supersport : normal il roule sur les terres de Yamaha Germany son employeur. Il est suivi de son co-équipier et compatriote : Broc Parkes.

Kevin Curtain a remporté pour la première fois de la saison le podium du Supersport, au cours d’une course disputée en deux manches. Là encore, une pluie fine est venue perturber le bon déroulement de cette course des 600.

Lors de la première manche, les deux Yamaha Motor Germany prennent tout de suite l’ascendant sur leurs adversaires : normal elles roulent à domicile. Le plus rapide à se mettre en train est Kevin Curtain (N°11), suivi de son compatriote Broc Parkes (N°23). Sébastien Charpentier n’est que 3ème, hélas au tour suivant le charentais perd l’avant et va à la faute ! « Je n’ai pas compris ce qui s’est passé, car je suis tombé au même endroit, au même virage que lors des essais. Je suis toujours aussi avide de victoires et je ferai de mon mieux à Imola et à Magny Cours. »

Fabien Foret (N°99) occupe la 4ème place et se bat avec Robbin Harms (N°127). Les deux pilotes n’ont aucune chance de revenir sur le duo de tête qui compte déjà plus de 7 secondes d’avance. Mais au 10ème tour, Kevin Curtain se relève sur sa selle : une pluie fine a de nouveau refait son apparition. La direction de course décide donc de neutraliser la course sur drapeau rouge.

La deuxième manche semble un remake de la première ; sauf que cette fois-ci c’est Broc Parkes qui mène la danse suivi de son co-équipier Kevin Curtain. Le Danois Robbin Harms est toujours 3ème suivi de Fabien Foret.
Mais le français va faire montre de tout son savoir et remonte ses adversaires un à un. Dans le dernier tour, il se permet même de passer Kevin Curtain, revenu aux avant-postes, et de franchir la ligne d’arrivée en vainqueur de cette 2ème manche.

Cependant aux résultats cumulés, c’est l’australien qui est déclaré vainqueur devant son co-équipier Broc Parkes. Fabien Foret est 3ème à plus de 12 secondes du leader.

Stéphane Chambon (N°8) apparaît à la 8ème place sur sa Honda privée, tandis que Matthieu Lagrive a chuté lui aussi dans la première manche et n’a pas pris part à la seconde.

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus