Bilan occasion

En images

Kawasaki 500 KLE : bon cheval Kawasaki 500 KLE : pas trop cotée Kawasaki 500 KLE : très polyvalente Kawasaki 650 Versys : la remplaçante

Points forts :

- Culminant à 835 millimètres du sol, la selle de la KLE se montre accessible au plus grand nombre. Un atout de plus à porter au crédit de sa convivialité, en sus du poids limité et du rayon de braquage étroit.
- Ce profil convient idéalement aux motards débutants ou à tous ceux qui veulent se « remettre dans le bain » après une période sans guidon.
- Aussi à l’aise en ville qu’à la campagne, la KLE permet de profiter d’un moteur de caractère qui ne rechigne pas à monter dans les tours, origines sportives obligent.
- Pour les amateurs de moyenne cylindrée réellement polyvalente et économique, elle représente une véritable bonne affaire sans mauvaise surprise.
- Cerise sur le gâteau, la cote est au plus bas (voir « Au baromètre du marché »).

Points à surveiller :

Incidents rares 2 à 19% :

- Le tendeur de chaîne de distribution doit être surveillé de près (réglage tous les 5 000 km). Il est à remplacer tous les 25 000 km et la réfection générale (chaîne, patin, ressort) s’effectue tous les 50 000 km. Montage d’un ressort issu du 650 KLR recommandé.
- Les silent-blocs de l’amortisseur de transmission (moyeu porte-couronne) s’usent prématurément (en moins de 20 000 km). Traquer les à-coups à la remise des gaz et bruits suspects (claquements). Vérifier que la couronne n’accuse pas une usure latérale.

Incidents isolé - de 2% :

- Le câble du tachymètre est trop court d’origine (avant 95). L’important débattement (220 mm) peut l’avoir affaibli (cisaillement, étirement). Vérifier que l’aiguille évolue sans soubresauts, ainsi que l’état du câble. Privilégier une machine au kilométrage certifié.
- Risque de rupture des goujons d’échappement sur la culasse (vibrations).
- Corrosion perforante du silencieux, mais aussi du collecteur protégé par le sabot moteur. Contrôler l’état de la chambre de tranquillisation intermédiaire (fissurée, dessoudée).

Consommables :

- Pneu Av de 10 000 à 35 000 moyenne 20 000
- Pneu Ar de 7 000 à 30 000 moyenne 15 000
- Plaquettes Av de 10 000 à 30 000 moyenne 15 000
- Plaquettes Ar de 10 000 à 35 000 moyenne 15 000
- Kit chaîne de 10 000 à 30 000 moyenne 25 000
- Conso moyenne 5,5 litres/100 km

Au baromètre de l’occasion :

Les machines discrètes et méconnues sont souvent victimes d’une décote sévère. La KLE parvient à limiter la casse grâce à une réputation justifiée de fiabilité. Si le niveau moyen des transactions se situe 10 à 15 % sous la cote, les modèles les plus anciens sont plus souvent proposés avec un rabais de 20 à 25 %.

L’essai en bref :

Motorisée par un petit bicylindre vif, souple et coupleux au regard de la cylindrée, la KLE est taillée sur mesure pour le réseau secondaire. Maniable et légère, elle fait partie des très rares machines de la catégorie à avoir su préserver les qualités intrinsèques du trail et ne rechigne pas à sortir des sentiers battus. Sa roue avant de 21’, son généreux sabot moteur et ses pare-mains montés de série favorisent l’exercice. Sur route, son agilité fait merveille et sa partie-cycle fait preuve d’une précision de bon aloi, quel que soit le type de revêtement. Le freinage, sans être au niveau des productions actuelles, se révèle néanmoins suffisamment puissant et endurant.

Dans la boutique motomag :
- Ne ratez aucun bilan occasion, abonnez-vous !

Publicité

Commentaire (1)

Infos en plus