Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1943/1943
1784/1943
1433/1943
1342/1943
1242/1943
754/1943
707/1943
682/1943
573/1943
569/1943
555/1943
547/1943
498/1943
466/1943
356/1943
342/1943
318/1943
313/1943
306/1943
304/1943
277/1943
274/1943
233/1943
213/1943
motomag.com
Essais

Yamaha 125 WR-R
 Essai   

 

2009

Catégorie

Trail / Supermotard

Cylindrée

125 et moins
Yamaha 125 WR-R

Depuis la disparition de la DT-R, en 2006, la gamme Yamaha ne comptait plus de trail sportif 125 cm3.
Un vide comblé par l’arrivée du 125 WR, qui adopte un monocylindre 4-temps et qui conserve le principal atout de sa devancière : la polyvalence.

Suite de l'article >>>

POUR CONTRE
+ Usage polyvalent - Hauteur de selle
+ Moteur agréable et pêchu - Duo
+ Pneus et partie-cycle de qualité - Aucun rangement

Essai tiré de Moto Magazine n°257 (mai 2009)

EN IMAGES

Commentez l'article (4 commentaires)

la 125WR était a priori la moto que j’attendais, un trail polyvalent avec un look enduro que ma femme peut conduire et une consommation réduite... mais je l’ai essayé... Mes 1m70 n’ont pas posé de problème mais alors quelle tristesse moteur, j’avais le souvenir de ma 125 TSR de mes 17 ans avec mon (...)

Dernière petite annonce Yamaha

Voir LA COTE

VOTRE DEVIS D'ASSURANCE EN LIGNELe tarif de l'Assurance Mutuelle des Motards

Consultez aussi :

FICHE TECHNIQUE

Données constructeur
- Moteur Type monocylindre refroidi par eau, 4T, 1 ACT, 4 soupapes Cylindrée (al. x cse) 124 cm3 (52 x 58,6 mm) ; Puissance maxi 15 ch (11 kW) à 9.000 tr/min ; Couple maxi 1,24 m.kg (12,2 N.m) à 8.000 tr/min ; Alim./dépollution injection/Euro 3
- Transmission Boîte de vitesses 6 rapports ; Transmission finale par chaîne
- Partie-cycle Frein Av (étrier à x pist.) 1 disque Ø 240 mm (2 juxt.) ; Frein Ar (étrier à x pist.) 1 disque Ø 220 mm (1) ; Réservoir (réserve) 8,5 litres (1,15) ; Poids 133 kg
- Pratique Coloris bleu, noir Garantie 2 ans pièces et M.O. Prix (tarif 05/09) 3.799 €

Tags

Yamaha - Essais
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer  

Retirée des échoppes voici trois ans pour cause de norme antipollution, la DT-R nous revient équipée d’une nouvelle motorisation.
- Exit le 2T, ses fumées parfumées... Rebaptisée WR, elle est dorénavant motorisée par un monocylindre 4T à refroidissement liquide équipé d’une culasse à 4 soupapes.

Très efficace, ce moulin Minarelli, qui a déjà fait ses preuves sur la sportive Yamaha YZF 125, délivre une puissance intéressante (15 ch), mais en continu dès les plus bas régimes. Fini le micro « coup de pied au cul » des 2T. Place à la souplesse énergique du 4T...

Cette nouvelle venue ne renie pas pour autant le passé et garde toute la polyvalence qui a fait de sa devancière la préférée des Français pendant des années.

Une fois habitués à la hauteur de la dure selle (930 mm !), les pilotes de plus de 1,75 m profiteront d’une machine efficace et équilibrée. Bien suspendue sur ses échasses (240 mm de débattement avant, 230 mm à l’arrière), la WR sait aussi se faire légère sur les chemins de terre.

Yamaha a cependant eu la bonne idée de privilégier l’usage routier en lui collant une paire de gommes mixtes Michelin de qualité (Sirac). On peut alors profiter pleinement de la partie-cycle ultrasaine pour serpenter sur les communales ou s’autoriser à l’occasion un bon 120 km/h sur voie rapide.

Et au moment de saisir les freins, là encore la WR rassure : la pince avant équipée de deux pistons mord efficacement le disque de 240 mm.
- L’arrière reste facilement dosable, ce qui permet d’éviter les dérapages en cas d’urgence. Polyvalente, on vous dit !

Verdict. Proposée à 3.799 €, la WR-R offre des performances de premier ordre et une finition fort correcte (elle est fabriquée dans l’Aisne). Quelque peu limitée par sa hauteur de selle, sa polyvalence séduit, comme les larges capacités de son mono.
- Indéniablement une nouvelle référence trail en 125.

François Barrois - 12/05/2009

Nos derniers articles

Honda CTX 700 : drôle d’oiseau

Conçue sur la base des NC 700/750 et Integra, la CTX 700 incarne un habile mélange entre utilitaire et custom futuriste. À découvrir.

Yamaha 600 XJ : la petite sport GT (1984)

Autres temps, autres mœurs ! Lors de sa commercialisation par Yamaha en 1984, la 600 XJ est classée dans la catégorie des motos dites « sportives ».

Kymco Xciting 400i : le plus « sportif » des moyennes cylindrées

Dans sa catégorie, ce scooter taiwanais Kymco offre des performances dynamiques dignes de ses concurrents. Il doit cependant mieux faire en terme de protection et de rangement

Honda CB 650 F : un roadster posé

Nouveau 4-cylindres, châssis inédit, la CB 650 F devient le porte-étendard de la gamme roadster moyenne cylindrée chez Honda. Facile et agile, cette moto manque pourtant un peu de piquant.

Rieju City Line 300 : l’alternative espagnole

Spécialisée dans les petits cubes et la moto 125, la firme espagnole Rieju se lance désormais sur le marché du scooter GT. Dans sa nouvelle gamme, un 300 cm3 baptisé City Line, d’origine italienne, revu aux standards catalans : olé olé !

Nous suivre sur
le web