En images

Comme nous l’évoquions dans un article du 15 novembre 2017, l’antenne de la Fédération française des motards en colère du Gard (FFMC 30) a mené une action de marquage, dans la nuit du 3 novembre 2017, pour dénoncer une plaque de goudron glissante située en plein milieu de la voie, dans un virage et en descente.

Plaque de goudron dangereuse
« Quelques jours plus tard, après avoir vu passer l’article sur notre page Facebook, un motard nous a contacté pour nous féliciter de notre action » confie Jacques Barac, le coordinateur de la FFMC 30. « Il nous a raconté son accident de moto survenu à cet endroit même en 2014. Il avait chuté sur cette plaque et avait manqué de se faire écraser par une voiture montant la côte face à lui. Il a alors déposé une plainte contre la Ville de Nîmes. Son dossier est toujours en cours de procédure. »

Bonne nouvelle
La bonne nouvelle, la FFMC Gard l’a reçue le 10 décembre. Un sympathisant motard leur a en effet signalé que le virage de la rue Louis Armand avait été entièrement goudronné sur 80 mètres, recouvrant ainsi la plaque de goudron lisse.

La FFMC 30 peut dès lors se réjouir du résultat de son action militante. La fédération attend tout de même de voir si le marquage au sol de séparation des 2 voies de circulation sera bien fait avec de la peinture antiglisse.

 - 
Publicité

Commentaire (1)