Après les nouvelles M 1000 RR, R 1250 RT et R 18 Classic, voici aussi les nouvelles R nineT.

Désormais au nombre de quatre — puisque la version Racer disparaît —, elles sont des évolutions de la gamme R nineT existante.

De subtiles évolutions moteur
Côté moteur, le Boxer de 1170 cm3 délivre 109 ch à 7250 tr/min, soit un cheval de moins que la version précédente dont la puissance culminait à 500 tours-minute plusn haut. Le couple, lui, a été retravaillé, notamment par l’adoption de nouvelles culasses. Si sa valeur maxi ne change pas (1160 Nm à 6000 tr/min), il est annoncé plus “velu” dans la plage 4000-6000 tr/min.

Une déclinaison A2 est prévue, mais elle est réservée à la version Pure.

La version Pure, ici en coloris Teal Blue, est uniquement disponible en version A2. C’est le modèle le moins cher de la gamme. (Photo BMW)

Mieux équipées
BMW a porté son effort sur l’équipement de série : modes de conduite “Rain” (pluie) et “Road” (route), ABS Pro et Dynamique Brake Control (freinage sur l’angle optimisé), réglage de la précharge de l’amortisseur arrière par molette, tableau de bord revu, prise USB, etc.

Et, comme d’habitude chez BMW, de nombreuses options sont prévues.

Entre autres déclinaisons, la BMW R nineT Urban G/S est proposé ans cette finition 40 Years GS Edition, histoire de fêter les 40 ans de la mythique GS. (Photo BMW)

Des prix qui augmentent
Les tarifs (toujours “à partir de”), chez BMW, s’échelonnent de 13 500 € pour la R nineT Pure A2 à 16 600 € pour la R nineT, en passant par 14 450 € pour les R nineT Scrambler et Urban G/S.

Soit une augmentation de 450 à 500 € par rapport aux R nineT du millésime précédent. Les BMW R nineT 2021 seront disponibles en novembre.

Publicité

Commentaire (0)