En images

Quaduro : Couprie toujours le numéro 1. Quaduro : Parent fin de saison heureuse. Quaduro : quand Kawasaki titille Yamaha. Quaduro : la malchance frappe Warnia.

Avec un écart aussi minime, il n’est pas difficile pour Romain de revenir à la charge. Alors qu’il a repris la direction des opérations c’est au tour de Jeremy Warnia d’être victime d’ennui mécanique, puisqu’il casse son amortisseur arrière et termine la course au pied du podium.

Matthieu Ternynck et Clement Jay (yamaha N°3) ne manquent pas non plus de combativité, puisqu’ils n’apparaissent qu’à la 5e place à un tour du leader. Mais quand il prend son relais, Matthieu Ternynck prend Cyril Debouck (Kawasaki 450 KFX N°7) dans sa ligne de mire et le passe sans faillir « Je n’ai pas eu la moindre chance de le suivre » indique plus tard le pilote « Vert ».

En imposant deux équipage Yamaha sur le podium de ce 3e quaduro, la marque aux trois diapasons montre, une fois de plus, toute l’étendue de son savoir faire.

Mais cette suprématie risque d’être mise à mal dans les années à venir, puisque Suzuki France, encouragée par les très bons résultats de son pilote support : Jérémie Warnia envisage sérieusement de s’engager de manière plus dynamique à l’avenir. « Cela dépend bien entendu de nos résultats commerciaux dans le domaine du quad » tempère François Etterlé de Suzuki. « Sachant que la décision finale appartient tout de même aux Japonais ».

« Mais nous avons été très favorablement influencés par l’impact d’une telle course au Touquet » souligne M. Tsukamoto, l’envoyé spécial de la firme Nippone sur la Cote d’Opale.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité