Durant les deux heures qui restent à disputer, le Dunkerquois fait tout pour revenir sur le pilote Yamaha.
- Mais Arnaud Demeester résiste, même si l’écart diminue au fil des tours. Dans la dernière ligne droite, Timoteï Potisek est au coude à coude avec le pilote Yamaha, quand Arnaud décide de lui faire un « block-pass » dans la plus pure tradition des courses de Moto cross (Il s’agit pour un pilote menacé de « serrer » son adversaire dans un virage et de l’envoyer dans les cordes).

C’est avec cette ruse de vétéran, qu’Arnaud Demeester franchit la ligne d’arrivée en vainqueur devant son jeune challenger. « Je savais que Tim’ me menaçait mais dans ces cas là , soit on prend des risques avec le danger de s’accrocher avec un retardataire, soit on essaye de garder son rythme ».

La troisième place du podium revient à Pierrick Paget (Yamaha 450 WRF N°3) , qui a longtemps croisé le fer avec Yves Deudon (N°2).
- Au final le pilote « support » Yamaha bénéficie de l’abandon du pilote officiel Kawasaki. « J’avais encore de la marge, mais je ne voulais pas passer devant lui, histoire de lui montrer la trajectoire ».
- D’autant que Pierrick Paget bénéficie du même matériel que son chef de file : Arnaud Demmester.

C’est une fois de plus une superbe démonstration de la suprématie du team Yamaha, puisque la marque aux trois diapasons impose deux de ses pilotes sur le podium du Touquet.

Chargement du lecteur...

Touquet 2008 : la video du depart

Le résumé en images de l’Enduropale 2008

Publicité
Infos en plus
Publicité