Que pensez-vous du projet du gouvernement de confier à des sociétés privées la conduite des voitures-radar, ces véhicules banalisés qui permettent de détecter les excès de vitesse dans le flot de la circulation ?
La privatisation des radars mobiles annoncée par le gouvernement est scandaleuse, elle est une provocation pour les motards et les automobilistes français. Comme je me suis opposé, il y a dix ans, à la privatisation des autoroutes, je combats la privatisation des radars mobiles. Je m’oppose fermement à ce racket organisé par l’État contre les motards et les automobilistes.

Quel est votre avis sur ce projet ? Quelle est votre position sur le système du contrôle automatisé des infractions routières et la politique de la Sécurité routière en général ?

Le gouvernement actuel n’a cessé de harceler les automobilistes avec des réglementations tatillonnes sans jamais prendre en compte leurs avis. Pire, de nombreuses décisions augmentent les bouchons et, de fait, la pollution.

Il faut aussi cesser d’opposer artificiellement automobilistes, motards, usagers des transports en commun, cyclistes et piétons. Cette manie de diviser les Français autour de leur moyen de transport provoque des tensions absurdes. 

Contre cette dérive, je propose, dans mon projet, pour les motards et les automobilistes, d’instaurer le sursis dans le permis à points, de créer une franchise d’infraction pour les excès de vitesse inférieurs à 10 km/h : le point sera retiré seulement si une deuxième infraction est constatée dans le trimestre suivant la première infraction.


Nous devons stopper les hausses des péages : je veux renationaliser les autoroutes. Les péages seront gratuits sur les tronçons amortis. Pour lutter contre les bouchons provoqués par les camions en transit, je veux interdire totalement la circulation des poids-lourds sur les autoroutes de 7h à 22h les jours de grande affluence.

Pour améliorer la sécurité routière, je propose de développer l’enseignement du code de la route dès l’école primaire. Il faut imposer aux différents débits de boissons (bars, discothèques...) une campagne d’affichage sur les dangers de l’alcool au volant et proposer gracieusement des alcootests. Nous devons affirmer la tolérance zéro pour toute conduite sans permis et sans assurance (abrogation de la loi J21) et mettre en œuvre un passage du permis de conduire lors d’un service civique de 3 mois que tous les jeunes Français devront réaliser.

Les réponses des candidats

- Les réponses de Nathalie Arthaud, Lutte ouvrière
- Les réponses de François Asselineau, Union populaire républicaine
- Les réponses de Jacques Cheminade
- Les réponses de François Fillon, Les Républicains
- Les réponses de Benoît Hamon, Parti socialiste
- Les réponses de Jean Lassalle
- Les réponses de Marine Le Pen, Front national
- Les réponses d’Emmanuel Macron, En marche !
- Les réponses de Jean-Luc Mélenchon, La France insoumise
- Les réponses de Philippe Poutou, Nouveau parti anticapitaliste

- L’analyse de Moto Magazine (1/2)
- L’analyse de Moto Magazine (2/2)
- L’analyse de la FFMC

Réagissez !

Donnez votre opinion en commentaire lié à cet article.
Attention, tout commentaire assimilé à du prosélytisme en faveur d’un parti politique sera supprimé.

Enquête Moto Magazine : voitures-radar privatisées, les dessous d’un scandale d’État

Découvrez l’enquête exclusive menée par Moto Magazine sur la privatisation des voitures-radar, dans le numéro d’avril 2017 qui arrivera chez votre marchand de journaux le jeudi 30 mars.
- Cliquez ici pour acheter en ligne Moto Magazine n°336 d’avril 2016

- Chaque mois, Moto Magazine traite des sujets de société liés à la pratique du 2-roues ; pour les lire, abonnez-vous.

Publicité
Publicité