Quel est votre avis sur le projet du gouvernement de confier à des sociétés privées la conduite des voitures-radar ?
Je suis vivement opposée à la privatisation de la Sécurité routière et je considère qu’il revient à l’État d’assurer sa mission régalienne de sécurité. C’est la raison pour laquelle je refuse la privatisation des voitures-radars.

Ces mesures, on le sait, visent uniquement à augmenter le nombre de PV dressés et donc à remplir les caisses de l’État. Je veux qu’on en finisse avec cette logique et que l’on défende une vraie stratégie pour la Sécurité routière, qui allie de justes sanctions et la prévention.

Quelle est votre position sur le système de contrôle automatisé des infractions routières et la politique de la Sécurité routière en général ?
La politique menée actuellement n’est pas seulement répressive, elle a aussi une logique purement budgétaire et court-termiste. Il faut une vision de long terme, utile et efficace. Il faut remettre la prévention et les actions de sensibilisation au cœur de la Sécurité routière, et ce dès le plus jeune âge.

Les sanctions ne doivent pas être généralisées, elles doivent être justes et viser leur cible. Il faut être plus cohérent dans notre approche de la Sécurité routière et développer la mise en réseau de tous les acteurs : État, collectivités, associations, etc. Les Français comprennent l’importance de fixer des limites, de développer les comportements vertueux pour réduire les accidents et le nombre de morts sur les routes. Ils ne comprennent pas en revanche cette chasse à l’automobiliste.

Les réponses des candidats

- Les réponses de Nathalie Arthaud, Lutte ouvrière
- Les réponses de François Asselineau, Union populaire républicaine
- Les réponses de Jacques Cheminade
- Les réponses de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la France
- Les réponses de François Fillon, Les Républicains
- Les réponses de Benoît Hamon, Parti socialiste
- Les réponses de Jean Lassalle
- Les réponses d’Emmanuel Macron, En marche !
- Les réponses de Jean-Luc Mélenchon, La France insoumise
- Les réponses de Philippe Poutou, Nouveau parti anticapitaliste

- L’analyse de Moto Magazine (1/2)
- L’analyse de Moto Magazine (2/2)
- L’analyse de la FFMC

Réagissez !

Donnez votre opinion en commentaire lié à cet article.
Attention, tout commentaire assimilé à du prosélytisme en faveur d’un parti politique sera supprimé.

Enquête Moto Magazine : voitures-radar privatisées, les dessous d’un scandale d’État

Découvrez l’enquête exclusive menée par Moto Magazine sur la privatisation des voitures-radar, dans le numéro d’avril 2017 qui arrivera chez votre marchand de journaux le jeudi 30 mars.
- Cliquez ici pour acheter en ligne Moto Magazine n°336 d’avril 2016
JPEG
- Chaque mois, Moto Magazine traite des sujets de société liés à la pratique du 2-roues ; pour les lire, abonnez-vous.

Publicité
Publicité