Prenez une Bonneville T 120 et une Thruxton, donnez le tout à une bande d’ingénieurs pleins de talents et d’idées, laissez phosphorer quelques mois, et voilà ce qu’ils ont pondu : la Speed Twin, un roadster sportif dans les gênes, et une belle néo rétro dans la forme.

Dans les faits, la Speed Twin est le lien parfait entre la gamme Bonneville 1200 - placides motos belles à craquer, mais au tempérament tranquille -, et la gamme Thruxton, beaucoup plus turbulente, mais peut être aussi trop radicale pour certains… Alors pour les « riders », qui veulent du pep’s, sans avoir à supporter une ergonomie un peu contraignante, le tout emballé dans un super look « Rétro Racing », il y a cette Speed Twin !

Côté chiffres, c’est donc le 1200 « High Power » de la Thruxton qui est utilisé, mais remanié pour offrir 97 ch et 11,4 m.kg, des chiffres prometteurs pour cette moto qui reste sous les 200 kg. Bien entendu, il dispose de trois cartographies (pluie, route et sport), d’un antipatinage déconnectable et adaptatif en fonction des modes moteur choisis, et d’un ABS (mais non deconnectable, lui). La partie cycle est largement dérivée de la Thruxton R, avec un bras oscillant alu, et des étriers Brembo à 4 pistons opposés. On note quand même que côté suspensions, ce n’est pas du très haut de gamme, avec une fourche de 41 mm non réglable, et des amortisseurs simplement réglables en précontrainte. Mais attendons de voir sur la route ce que cela donne pour avoir un avis plus tranché.

On peut aussi pointer des feux LED, un phare avant DRL, un embrayage assisté et plein d’autres détails sympas, qui font le charme de cette moto (finition, échappements noirs, garde-boue en alu brossé, rétros en bout de guidon, etc.). On aime aussi le tableau de bord, avec encore des compteurs bien ronds et des aiguilles… On évite le vilain « placard » TFT de plus en plus utilisé sur les motos modernes…

Pour finir, sachez que la Speed Twin est plus légère de 10 kg qu’une Thruxton, que plus de quatre-vingt-dix accessoires sont déjà disponibles pour la personnaliser et que son tarif devrait se situer autour des 13 200 €…

Mais pour l’avoir « vue en vrai », être monté dessus et avoir entendu grogner ses échappements, je peux vous affirmer que c’est un bel objet !

Publicité
Fiche technique

Fiche technique
Triumph Speed Twin (données constructeur)
Moteur
- Bicylindre parallèle calé à 270°, refroidissement liquide, 4T, Simple ACT, 4 soupapes par cyl.
- Cylindrée (al. x cse) : 1200 cm3 (97,6 x 80 mm)
- Puissance maxi : 97 ch (71,5 kW) à 6 750 tr/min
- Couple maxi : 11,42 m.kg (112 N.m) à 4 950 tr/min
- Alim./dépollution : injection/Euro 4
Transmission
- Boîte de vitesses : 6 rapports
- Transmission finale : par chaîne
Partie-cycle
- Frein Av (étrier à x pist.) : 2 disques Ø 305 mm (4 pistons), ABS
- Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 220 mm (2 pistons), ABS
- Pneus Av-Ar : 120/60 ZR17 - 160/60 ZR17
- Réservoir (réserve) : 14,5 litres (nc)
- Poids : 196 kg (à sec)
- Hauteur de selle : 807 mm
Pratique
- Coloris : gris clair et gris foncé, rouge et gris foncé, noir
- Garantie : 2 ans pièces et M.O.
- Prix : environ 13 200 €