Présentation

En images

Victory Boardwalk : style Victory Boardwalk : l’autre nouveauté 2013 Victory Boardwalk : V-twin Freedom ! Victory Boardwalk : une sacrée gueule

Partie-cycle
Les Victory tiennent le pavé, c’est un fait. Et la Boardwalk ne devrait pas déroger à la règle car elle conserve le cadre tubulaire en acier, la fourche télescopique de 43 mm et le mono-amortisseur de la Judge : un ensemble qui a fait ses preuves.

Petit changement concernant les pneus. La Boardwalk adopte des Metzeler ME880 (la Judge était équipée de Dunlop) de 130 mm de large à l’avant et 150 mm à l’arrière. Reste à savoir s’ils seront en harmonie avec la partie-cycle.

Mêmes points faibles
En reprenant ses qualités, la Boardwalk repend également les (petites) faiblesses de la Judge. A savoir que, côté freinage, elle garde le simple disque de 300 mm à l’avant. Un dispositif jugé un peu léger pour freiner une telle masse. À (re)confirmer cependant lors d’un essai.

Côté tarif, nulle nouvelle en France. Le site américain annonce cette machine à 15,499 $. Elle devrait s’aligner dans les standards de la marque, à environ 15.000 €.

Commentaire (0)

Infos en plus