Quelles sont les conditions de ces contrats ?
En premier lieu, pour bénéficier de ce type de couverture, les motos doivent être strictement conformes au modèle vendu à l’origine. En clair, ce sont des motos qui doivent être dans leur jus. C’est-à-dire avec des pièces et la couleur d’origine, même si la moto a été repeinte.
Attention, car une bécane modifiée ou customisée ne répond plus aux critères de véhicule de collection.

Deuxièmement, chez certains assureurs, les contrats collection sont strictement destinés à l’usage loisirs-promenade. C’est le cas à l’AMDM. Mais d’autres compagnies peuvent autoriser aussi les trajets domicile-travail. Certaines proposent même de couvrir la moto pour une utilisation quotidienne. Les tarifs augmentent alors en fonction du risque encouru.

De quel type de garanties peut-on bénéficier ?
Les contrats proposés ne comprennent le plus souvent que la garantie de base RC (Responsabilité civile) à un tarif unique, voire à des prix dégressifs en fonction de l’ancienneté de la moto.
L’AMDM y inclut une garantie corporelle conducteur et le remboursement du casque s’il a été endommagé et propose un tarif diminuant en fonction du nombre de motos à assurer (à partir de 60 €).

Mais des assureurs ou courtiers spécialisés en assurance collection offrent aussi des garanties vol ou dommages. Ils proposent parfois d’indexer ces garanties à la valeur de la moto, justifiée par expertise.
En général, les tarifs collection sont peu élevés car ils se basent sur le faible usage que l’on fait habituellement de ces motos. Mais attention aux franchises.
Pour les collectionneurs, un assureur spécialisé propose un tarif annuel unique de 60 € pour une flotte de motos d’avant 1966, quel qu’en soit le nombre.

Notons enfin que l’assuré peut aussi choisir un contrat classique s’il veut obtenir, par exemple, des garanties supplémentaires. Notamment une « tous accidents » pour une moto de grande valeur.
Les contrats collection concernent plutôt une utilisation occasionnelle ou la participation à des rassemblements de collectionneurs.

Des questions ? Réagissez à cet article…

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité