2 La selle peut-elle être considérée comme un accessoire ?
- Non, car elle est indissociable de la moto, comme le sont les roues, le moteur, le guidon, ou le réservoir. C’est donc une pièce d’origine. Toutefois, le motard peut choisir de remplacer cet équipement de série par un siège et un dossier chauffants, qui pourront être considérés comme des accessoires.
- C’est le cas à l’Assurance mutuelle des motards qui accepte de considérer comme accessoire un équipement dont la valeur est supérieure à la pièce d’origine qu’il remplace. Mais ce n’est pas vrai partout.

3 Les accessoires peuvent-ils être garantis ?
- Les compagnies d’assurances spécialistes du deux-roues proposent des garanties optionnelles qui permettent d’être couvert en cas de dommage et/ou de vol. Ces garanties concernent uniquement les équipements ajoutés à la moto tels que définis plus haut. Certains de ces assureurs choisissent de garantir un capital accessoire.
- L’Assurance mutuelle des motards, par exemple, a conçu deux formules pour des capitaux différents (1 600 € ou 5 000 €) en appliquant à chacune une franchise de 10 %. Elle ne propose toutefois pas les garanties maximales aux accessoires d’une moto qui n’est pas, elle-même, assurée en « tous risques ». -Une autre mutuelle propose de garantir jusqu’à 20 000 € d’accessoires sans appliquer de franchise. D’autres sociétés ont une garantie « accessoires » offrant différents niveaux de couverture, avec des franchises plus ou moins élevées.
- Les accessoires pouvant coûter excessivement cher, les garanties doivent être étudiées de près, ainsi que leurs conditions d’application. Attention, car certains assureurs non spécialisés dans le deux-roues ajoutent d’office une garantie « accessoires » dans leurs contrats « tous risques », même si l’assuré n’a pas de pièces ajoutées sur sa moto.

4 Que se passe-t-il en cas de vol ?
- Pour être couvert, il est indispensable que les accessoires soient déclarés. Pour prouver que ce ne sont pas des pièces d’origine, il faut simplement présenter les factures. Quoi qu’il en soit, dès lors que l’on souscrit une garantie « accessoire vol », il est toujours bon de regarder de près les franchises qui vont être exigées en cas d’effraction, et ce que ces garanties couvrent réellement. Attention à ne pas confondre la garantie « vol accessoires » avec une éventuelle garantie « vol de pièces ».
- En effet, une pièce d’origine ne peut pas être remboursée si elle a été volée seule, car aucun assureur ne propose de garantie « vol de pièces d’origine ». -Elle peut l’être dans le cadre de la « garantie vol » du véhicule, à condition que le vol ou la tentative de vol soit manifeste et facilement démontrable (antivol forcé…). Il faut alors que la moto ait été subtilisée intégralement, puis retrouvée sans ses pièces, pour prétendre à un dédommagement.

5 Que se passe-t-il en cas de vol du top-case ?
- S’il est de série, il est couvert par la garantie de la moto en cas de vol avec effraction manifeste, si le conducteur a souscrit le contrat adéquat.
- Si son top-case est considéré comme un accessoire, il sera remboursé par sa garantie « accessoires vol ». Par contre, son contenu n’était jamais garanti jusqu’à ce que la Mutuelle des Motards propose cette garantie spécifique depuis début 2009.
- Il échappe sinon à tout dédommagement. Il est donc fortement conseillé de ne rien y laisser de précieux.

Publicité

Commentaire (1)

Infos en plus
Publicité