Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1943/1943
1784/1943
1433/1943
1342/1943
1242/1943
754/1943
707/1943
682/1943
573/1943
569/1943
555/1943
547/1943
498/1943
466/1943
356/1943
342/1943
318/1943
313/1943
306/1943
304/1943
277/1943
274/1943
233/1943
213/1943
motomag.com
Essais

Kawasaki 1000 Versys
 Essai   

 

2012

Catégorie

Trail / Supermotard

Cylindrée

751 à 1000

Kawasaki Versys 1000 : Trail 4 cylindres

«  Un quatre-cylindres de roadster dans un châssis de trail routier  ? En voilà, une idée saugrenue  !  » Telle fut notre réaction en découvrant cette grosse sauterelle au salon de Milan. Pourtant, compte tenu des choix techniques orientés «  route  », la Kawasaki 1000 Versys mérite plus qu’un petit (dé)tour…

Suite de l'article >>>

POUR CONTRE
+ Confort et duo - Pas de béquille centrale
+ Équipement de série - Moteur un peu mou sous les 4.000 tours
+ Prestations dynamiques - Feeling du frein avant

Essai à retrouver dans Moto Magazine n°284 (février 2012)

EN IMAGES

Commentez l'article (11 commentaires)

20 000 kms rien à dire toujours emballé, j’ai retrouvé une moto fiable comme au temps des contrats sans assistances et garanties 4 ans, creusé la selle, un pad de gel, remonté le guidon, et je tiens 500 kms royalement, ce qui repose sur cette bécane c’est son silence, sa tenue de route, sa légèreté, (...)

Dernière petite annonce Kawasaki

Voir LA COTE

VOTRE DEVIS D'ASSURANCE EN LIGNELe tarif de l'Assurance Mutuelle des Motards

consultez aussi :

FICHE TECHNIQUE

(données constructeur)
- Moteur Type 4-cylindres en ligne refroidi par eau, 4T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre ; Cylindrée (al. x cse) 1043 cm3 (77 x 56 mm) ; Puissance maxi 118 ch à 9.000 tr/min ; Couple maxi 10,4 m.kg à 7.700 tr/min ; Alim./dépollution injection Ø 38 mm/Euro 3
- Transmission Boîte de vitesses 6 rapports ; transmission par chaîne (15x43)
- Partie-cycle Frein Av (étrier x pist.) 2 disques Ø 300 mm (4 opp.) ; Frein Ar (étrier x pist.) 1 disque Ø 250 mm (1) ; Réservoir (réserve) 21 litres (n.c.) ; Poids à sec 239 kg (270 kg annoncés avec les pleins)
- Pratique Coloris blanc, marron ; Garantie 2 ans pièces et M.O, assistance ; Prix 12.499 €

Tags

Kawasaki - Essais
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer  

Nous ne débattrons pas sur la ligne, les forums Internet s’en sont déjà chargés ! Attardons-nous déjà plutôt sur la finition : de bien à très médiocre par endroits. Montage, ajustage, peintures, finition : on est dans les standards japonais actuels. Mais d’autres points agacent, comme le radiateur plat, en alu brut façon échangeur thermique de congélateur, ou le pot peint d’un noir mat «  bombe Norauto  ». Sur nos modèles d’essais tout neufs, ils étaient déjà marqués par endroits.

270 kg annoncés avec les pleins, des mensurations qui siéent au genre gros trail : les moins de 1,70 m vont goutter du front (la selle culmine à 845 mm). La Versys est une moto imposante, mais son équilibre est assez neutre pour ne pas vous embarquer à la moindre manœuvre. La mise en route du bloc «  Z  », revu pour plus de rondeur, ne soulève aucun enthousiasme avec son banal ralenti métronomique de gros 4-pattes. Passons.

Circulation urbaine. Malgré l’imposante masse, engluée au milieu des autobus de «  touristes-retraités-teutons  », les manœuvres au pas se font avec douceur et assurance. Le moteur est d’une souplesse bienvenue, tout comme la transmission, exempte d’à-coups et répondant avec feutré à la moindre sollicitation. Autres bonnes surprises, aucune chaleur du moteur ne vous remonte dans les jambes, et l’équilibre de la moto évite de poser les pieds au sol à chaque manœuvre. Un vrai confort pour ceux qui roulent souvent en ville.

Spéciale de montagne. L’itinéraire concocté par Kawa sur les routes de Ténérife (Canaries) est simple  : une véritable spéciale de rallye, dont le terme n’est autre que le point culminant de l’île, où se trouve le parc national «  del Teide  ». Rapidement, la Versys dévoile un certain potentiel sportif, et plus particulièrement son moteur. Malgré la refonte, le 4-cylindres ne perd pas le caractère lié à son architecture et ne donne le meilleur de lui-même que dans les tours.

Moteur. Sous les 4.000 tours, c’est un peu mou, loin du coffre d’un gros twin ou d’un 3-cylindres, alors que ce genre de trail se conduit plutôt «  sur le couple  ». Ensuite, on entre dans la zone où le bloc se sent bien, entre 4.000 et 8.500 tours  : une plage assez large où couple et puissance sont largement présents pour catapulter la grosse Kawa sur les intermédiaires sans avoir à flirter avec la zone rouge (placée à 10.000 tours). Notons que le bloc s’époumone vers les 9 .00 tours. Ce caractère s’accorde à merveille avec une boîte de vitesses rapide, précise et à l’étagement parfait  ; tout comme au châssis aussi sûr que précis.

Malgré le gabarit et le poids, la Versys s’emmène avec une facilité digne d’une bonne routière. On enchaîne les pifs et les pafs, on trace des courbes parfaites à l’aide d’un train avant prévenant et de gommes (Pirelli Scorpion Trail) accrocheuses à souhait, sous couvert d’avoir bien assimilé les débattements des suspensions. Comme toute machine haute sur patte, les «  mouvements de caisse  » sont importants, sans pour autant être déstabilisants.

Freinage limite. À l’opposé, le freinage est à la peine. Levier spongieux sans le moindre feeling, ABS souvent déstabilisé par le cocktail suspensions souples/bitume fripé : la vigilance s’impose, notamment lors d’une descente de col. Quant à l’antipatinage de série (3 modes et déconnectable), s’il a été quasi impossible de le «  réveiller  » sur sol sec avec des pneus performants, nul doute que sous la pluie il évitera les dérobades. Tout comme le mode moteur «  puissance basse  » qui ne lâche que 75 % de la cavalerie.

Verdict. La Versys 1000 représente à merveille le style trail option route, ce qu’elle est à 100 %  ! Elle ne peut se comparer à une Super Ténéré, à la future Triumph 1200 Tiger Explorer ou à la référence R 1200 GS, bien plus trails dans leurs gènes. La Versys 1000 se place plutôt entre la routière Z 1000 SX et la sport-GT 1400 GTR, pour rester dans la gamme Kawasaki. Alors si vous cherchez une bonne routière confortable en solo comme en duo, avec un moteur pêchu passé les bas régimes et une partie-cycle saine et amusante, qui plus est dotée d’un équipement de série assez complet pour un tarif compétitif (12 499  €), la Versys 1000 vous tend son guidon  !

Axel Mellerin - 14/02/2012

Nos derniers articles

Honda CTX 700 : drôle d’oiseau

Conçue sur la base des NC 700/750 et Integra, la CTX 700 incarne un habile mélange entre utilitaire et custom futuriste. À découvrir.

Yamaha 600 XJ : la petite sport GT (1984)

Autres temps, autres mœurs ! Lors de sa commercialisation par Yamaha en 1984, la 600 XJ est classée dans la catégorie des motos dites « sportives ».

Kymco Xciting 400i : le plus « sportif » des moyennes cylindrées

Dans sa catégorie, ce scooter taiwanais Kymco offre des performances dynamiques dignes de ses concurrents. Il doit cependant mieux faire en terme de protection et de rangement

Honda CB 650 F : un roadster posé

Nouveau 4-cylindres, châssis inédit, la CB 650 F devient le porte-étendard de la gamme roadster moyenne cylindrée chez Honda. Facile et agile, cette moto manque pourtant un peu de piquant.

Rieju City Line 300 : l’alternative espagnole

Spécialisée dans les petits cubes et la moto 125, la firme espagnole Rieju se lance désormais sur le marché du scooter GT. Dans sa nouvelle gamme, un 300 cm3 baptisé City Line, d’origine italienne, revu aux standards catalans : olé olé !

Nous suivre sur
le web