C’est donc au Portugal, autour de Lisbonne et sur le circuit d’Estoril qu’Axel s’est envolé pour essayer cette sportivo-GT d’un nouveau genre…
Nouveau genre, parce qu’avec 210 chevaux et 14 m.kg de couple, on peut s’attendre à du lourd question performances et caractère ! Eh oui, comme vous le savez, quand une Kawasaki s’appelle « H2 », cela veut dire que le bloc 4 cylindres est équipé d’un compresseur centrifuge dont nous vous expliquions le fonctionnement dans une vidéo tournée au salon de Cologne.

Dragster de tourisme
Bien entendu, comme c’est une GT, notre responsable des essais va aussi s’assurer que l’engin est bel et bien apte au long cours.
Restez connecté, une vidéo risque de débarquer rapidement sur Motomag.com, et vu l’engin, elle risque de piquer les yeux !!

Commentaire (0)