Victoire de Toseland

JPEG - 14.1 ko
James Toseland (N°52) signe son 3ème succès de la saison en réalisant une course parfaite malgré les assauts du japonais Haga (N°41)

Auteur de la pole position, Troy Corser (Petronas N°4) prend un départ canon et vire en tête dans le premier virage. Il est suivi par une horde de Ducati dont James Toseland (Ducati N°52), Noriyuki Haga (Ducati N°41) et Régis Laconi (Ducati N°55). Chris Vermeulen (Honda N°17) et le pilote invité Sébastien Gimbert (Yamaha N°32) sont en embuscade.

Dès les premiers tours de roue, Corser cède le commandement à Toseland. L’Australien rétrograde tour après tour jusqu’à abandonner sur problèmes mécaniques à mi-course.
Les 3 Ducati haussent alors le rythme et restent en bagarre jusqu’au baisser du drapeau à damier. Vermeulen tente de suivre le groupe de tête mais se loupe sur un freinage et immobilise sa moto sur le bas coté au 11ème tour : Un problème mécanique le contraint à l’abandon. Le jeune Australien est dépité car il sait qu’il vient de perdre toute ses chances de gagner le championnat.

Toseland sort la grosse attaque dans les derniers tours et se met à l’abri d’une remontée éventuelle du Japonais Haga, pourtant très incisif sur ses freinages. Le pilote officiel Ducati signe son 3ème succès de la saison et reprend la tête du championnat, 5 points devant Régis Laconi. Le Français, pourtant soutenu par son public n’a jamais été en mesure d’inquiéter les leaders et monte sur la 3ème marche du podium : « J’ai fait du mieux que j’ai pu , mais ma moto a commencé à beaucoup glisser dans les derniers tours alors j’ai laissé partir Toseland et Haga. J’ai préféré rester sur mes roues car une 3ème place n’est pas si mal : Je n’ai plus qu’à gagner la seconde course !

A noter l’excellente performance de Sébastien Gimbert : Après avoir signé la pole provisoire vendredi et samedi, le pilote invité confirme son talent en course et termine aux pieds du podium, à la 4ème place !

La belle course des tricolores est illustrée par le résultat de Stéphane Duterne (Kawasaki N°39), 10ème pour sa 2ème participation à ce championnat.

La seconde course s’annonce bouillante puisque Régis Laconi n’a plus d’autre choix que de gagner s’il veut être sacré Champion du Monde Superbike 2005.

Classement de la 1ère manche  : 1er James Toseland (Ducati) ; 2ème Noriyuki Haga (Ducati) ; 3ème Régis Laconi (Ducati) ; 4ème Sébastien Gimbert (Yamaha) ; 5ème Steve Martin (Ducati) ; 6ème Pierfrancesco Chili (Ducati) ; 7ème Leon Haslam (Ducati) ; 8ème Chris Walker (Petronas) ; 9ème Garry Mc Coy (Ducati) ; 10ème Stéphane Duterne (Kawasaki).

William Moulin

Haga s’impose

JPEG - 15.4 ko
Haga s’impose avec style pour la dernière course de la saison 2004. Toseland n’a pas tenté l’impossible car sa seconde place lui assure le titre Mondial.

Au départ de la seconde manche, Troy Corser (Petronas N°4) part de nouveau comme une balle et réalise le holeshot. Noriyuki Haga (Ducati N°41), James Toseland (Ducati N°52) et Régis Laconi (Ducati N°55) sont à ses trousses.

Très vite, les Ducati prennent le dessus sur Corser et l’Australien glisse peu à peu dans le classement. Haga s’empare du commandement, suivi comme son ombre par Toseland. Laconi est à quelques longueurs et ne participe pas à la bagarre finale. Assuré du titre avec une seconde place, Toseland relâche un peu les gaz dans les derniers tours et laisse filer Haga vers la victoire.

La ligne d’arrivée franchie, Toseland explose de joie : Il est champion du Monde ! « Je mérite ce titre car j’ai toujours travaillé depuis mes débuts. On m’a donné l’opportunité de rouler avec la meilleure équipe et la meilleure moto et j’ai saisi cette chance. Aujourd’hui je tiens à féliciter Régis (Laconi) car il m’a donné du fil à retordre tout au long de la course. Je n’avais pas droit à l’erreur. » déclare tout sourire le jeune Britannique. « Ce soir je vais fêter ça et les caméras ne seront pas admises..." poursuit-il, le sourire en coin.

Grosse désillusion pour le public Français puisque Laconi termine 3ème de la seconde manche et clôture cette saison à la place de vice-champion du Monde : « J’ai donné tout ce que je pouvais ce week-end donc je n’ai pas de regrets. Mon team a fait du très bon travail mais nous n’avons pas trouver les bons réglages pour cette course. Je ne suis pas champion cette année mais j’ai encore quelques saisons pour décrocher le titre... » affirme Laconi. La déception se lit sur son visage.

Coté Français, Sébastien Gimbert (Yamaha N°32) réalise une magnifique course et termine à nouveau 4ème après avoir pris un départ très moyen et bagarré tout au long de la course avec Chili (Ducati N°7). Stéphane Duterne (Kawasaki N°39) termine bien et se classe 11ème.

Classement de la 1ère manche  : 1er James Toseland (Ducati) ; 2ème Noriyuki Haga (Ducati) ; 3ème Régis Laconi (Ducati) ; 4ème Sébastien Gimbert (Yamaha) ; 5ème Steve Martin (Ducati) ; 6ème Pierfrancesco Chili (Ducati) ; 7ème Leon Haslam (Ducati) ; 8ème Chris Walker (Petronas) ; 9ème Garry Mc Coy (Ducati) ; 10ème Stéphane Duterne (Kawasaki).

Classement du championnat 1er James Toseland (336 pts) ; 2ème Régis Laconi (327 pts) ; 3ème Noriyuki Haga (299 pts) ; 4ème Chris Vermeulen (282 pts) ; 5ème Pierfrancesco Chili (243 pts) ; 6ème Garry Mc Coy (199 pts) ; 7ème Steve Martin (181 pts) ; 8ème Leon Haslam (169 pts) ; 9ème Troy Corser (146 pts) ; 10ème Marco Borciani (130 pts)

William Moulin

Supersports : Muggas en beauté

JPEG - 19.1 ko
Karl Muggeridge (N°31) a bien mené sa barque pour la finale du championnat mondial supersports. Il signe son 7ème succès de la saison. Derrière lui Broc Parkes (N°23) a été le seul a lui donner la répartie

Karl Muggeridge a finit la saison supersports en beauté puisqu’il monte sur la plus haute marche du podium après s’être battu comme un diable.

Le deuxième départ est le bon, puisque le premier a été retardé. Au bout de la ligne droite des stands Kevin Curtain, 5ème temps, chute au beau milieu du peloton et se relève indemne comme par miracle !

Immédiatement Karl Muggeridge (Honda N°31) prend la direction des opérations suivi comme son ombre par Sébastien charpentier (Honda N°16). Hélas au virage du Lycée, le français s’écarte un poil de trop et laisse passer Michele Fabrizio ( Honda N°84).

« Je faisais l’accordéon avec Karl, car à certains endroits j’étais plus fort que lui et j’étais donc obligé de m’écarter pour éviter de le percuter. A d’autres je ne pouvais rien faire » explique le français une fois la course finie.

Sébastien Charpentier rectifie le tir au tour suivant et passe le pilote italien. Il est désormais 3ème dans ce groupe de tête qui comprend les deux pilotes Ten kate et le pilote du team Megabike qui ferme la marche.

Très vite ce groupe largue ostensiblement le groupe des poursuivants qui accuse un retard de 2’’5 dès le 5ème tour.

Le spectacle est assuré par les deux Australiens puisque Broc Parkes passe son compatriote et mène durant les 16 tours restant. Dans le dernier tour Muggeridge décide de passer son compatriote et franchit la ligne d’arrivée avec 42 centièmes d’avance.
Sébastien Charpentier monte sur la 3ème marche du podium. C’est le 5ème succès du français cette année, qui a signé pour rejoindre l’équipe officielle Honda de ce championnat.

Les autres français se sont bien comportés, puisque Mathieu Lagrive (Suzuki N° 24) termine à la 9ème place, après être parti de la 11ème position sur la grille de départ. Il sauve l’honneur des Suzuki, puisque « Je suis content d’être le meilleur pilote de la marque sur cette course. Je suis satisfait de ma prestation puisque ces machines sont très dures à emmener à cause de leur châssis ».

Un autre français qui peut être satisfait de son w.e. est Philippe Donischal. Parti de l’avant dernière place, il termine dans les points. « Je n’ai pas eu un très bon feeling pendant les essais, car on s’est aperçu très tard que la détente de mon amortisseur arrière ne marchait pas. » Avec cette 15ème place le français a regagné en confiance « Je me suis amusé sur la moto et c’est bien là l’essentiel, et j’ai repris confiance en en moi ».

Chez l’équipe Alstar Suzuki cela a été la Bérézina puisque Chambon et Fujiwara ont abandonnés tous les deux.

classement de la course 1er Karl Muggeridge (Honda), 2ème Broc Parkes (Honda) 3ème Sébastien Charpentier (Honda), 4ème, Lorenzo Lanzi (Ducati), 5ème Jurgen Vd Goobergh ( Yamaha), 6ème Andrew Pïtt (Yamaha), 7ème Craig Coxhell (Yamaha), 8ème Max Neukirchner (Honda), 9ème Matthieu Lagrive (Suzuki), 10ème Matteo Baioco (Yamaha)

classement provisoire au championnat 1er Karl Muggeridge (207 pts), 2ème Broc Parkes (135 pts), 3ème Jurgen VD Goobergh (130 pts), 4ème Sébastien Charpentier (120 pts), 5ème Lanzi Lorenzo (82 pts), 6ème Kevin Curtain (69 pts), 7ème Fabien Foret (66 pts), 8ème Stéphane Chambon (64 pts), 9ème Max Neukirchrner (63 pts),10ème Katsuaki Fujiwara (55 pts)

T. Leconte

Publicité

Commentaire (0)