Laconi a l’arrache en première manche.

JPEG - 33 ko
En début de première manche Régis Laconi (N°55) s’est montré prudent en étant 6ème. Ici il devance Steve Martin (N°99) qui finira en 7ème position

Le français part avec des pneus « slicks » sur une piste humide et roule prudemment. On le comprend, les circonstances de course lui rappellent fâcheusement Valence où il est tombé deux fois. Régis Laconi (N°55) figure à la sixième place alors que la tête de course est occupée par Troy Corser sur la Petronas N°4. C’est alors « J’ai réalisé alors que j’étais plus rapide que ceux qui étaient devant moi et je les ai passés les uns après les autres. » Au 15ème tour Régis passe Troy Corser et commence à creuser l’écart, deux tours plus tard un véritable déluge s’abat sur le circuit et la course est interrompue.
Soupir de soulagement du frenchie « Un tour de plus et tout le monde allait par terre ! »

Classement de la 1ère manche 1er Régis Laconi (Ducati),2ème Troy Corser (Petronas), 3ème Pier Francesco Chili (Ducati), 4ème Noriyuki Haga (Ducati), 5ème Chris Veurmeulen (Honda), 6ème Chris Walker (Petronas), 7ème Steve Martin (Ducati), 8ème Nanelli Gianluca (Ducati), 9ème Piergiorgio Bontempi (Suzuki), 10ème James Toseland (Ducati)

La deuxième manche est pour Chili en vieux renard.

JPEG - 31.7 ko
Pierfrancesco Chili a réalisé une remontée fantastique lors de la deuxième manche. A mi course il a repris une seconde au tour au français Régis Laconi, avant de s’imposer devant lui

L’expérience de Pier Francesco Chili (40 ans) a fait toute la différence dans cette deuxième manche. Alors que la majorité du plateau part avec des pneus pluie, il a un intermédiaire à l’arrière et cela lui a réussit.

En course Régis Laconi (N°55) bataille dur pour passer Mauro Sanchini (N°6). Au bout du 5ème tour cela est fait et le français s’échappe. « Nous étions tous en pneus pluie, car nous pensions qu’il allait pleuvoir de nouveau. » Chili pointe à ce moment là en 15ème position. Mais à la mi course, le soleil fait son apparition et le circuit se met à sécher. Régis essaye de conserver son avance, mais « ma moto glissait de partout, j’ai fait tout ce que j’ai pu pour contenir Chili, mais il m’a passé dans le dernier tour. »

L’italien reprend une à deux secondes au tour au Français et s’impose avec une seconde et demi d’avance sur Régis. Au passage il empoche le meilleur tour en course avec un chrono de 1’42’’997.

Classement de la 2ème manche 1er Pierfrancesco Chili (Ducati),2ème Régis Laconi (Ducati), 3ème Steve Martin (Ducati), 4ème Noriyuki Haga (Ducati), 5ème Leon Haslam (Ducati) , 6ème James Toseland (Ducati), 7ème Troy Corser (Petronas ), 8ème Lucio Pedercini (Ducati), 9ème Luca Pini ( Suzuki), 10ème Marco Borciani (Ducati).

Classement provisoire au championnat 1er Pier Francesco Chili (97 pts), 2ème JamesToseland (77 pts), 3ème Régis Laconi (70 pts), 4ème Chris Vermeulen (70 pts ), 5ème Noriyuki Haga (69 pts), 6ème Garry Mc Coy (55 pts), 7ème Steve Martin (54 pts), 8ème Chris Walker (52 pts), 9ème Marco Borciani (49 pts), 10ème Troy Corser (48 pts)

Supersports : une victoire du Team Ten Kate

JPEG - 24.7 ko
La victoire de Karl Muggeridge (N°31) aurait pu tourner en doublé pour le team Ten Kate, si son co-équipier Broc Parkes n’avait pas chuté au 15ème tour, à cause d’une piste détrempée.

La victoire en mondial supersports revient clairement au Team Ten Kate, sur Honda. En effet la course des 600 superpsorts s’effectue sur une piste détrempée. C’est Broc Parkes ( N° 23) qui mène durant la première moitié de la course avant de chuter au 15ème tour. Il laisse alors le commandement des opérations à son co-équipier Karl Muggeridge ( N°31) qui monte sur la plus haute marche du podium.

Derrière lui c’est encore un doublé Yamaha, puisque Kevin Curtain (N°11) prend la deuxième place à plus de 3 secondes et Jurgen Van den Goobergh la troisième place du podium, à 7 secondes du vainqueur.
Dommage pour Sébastien Charpentier (N°116), auteur de la pole, il ne concrétise pas en course puisqu’il chute au 8ème tour. Idem pour Fabien Foret (N°99) qui tombe au 10ème tour. « Au premier virage deux pilotes sont tombés devant moi, et j’ai dû tirer tout droit pour les éviter. Je suis donc reparti de zéro. Il m’a fallu un certain temps pour trouver le bon rythme et je commençais à être dans les mêmes chronos que ceux qui étaient en tête, quand je suis tombé. Je ne sais pas pourquoi j’ai chuté puisque j’avais la même vitesse en virage que les fois précédentes, cela est peut être dû au fait que je suis sorti de la trace et qu’il y avait beaucoup de saletés ramenés sur le circuit par la pluie »

Coup de chapeau à Mathieu Lagrive, qui malgré une chute termine 13ème. Enfin le seul français à ne pas tomber est Stéphane Chambon qui termine à la 7ème place.

classement de la course 1er Karl Muggeridge (Honda), 2ème Kevin Curtain (Yamaha), 3ème Jurgen VD Goobergh (Yamaha), 4ème Katsuaki Fujiwara (Suzuki), 5ème Alessio Corradi (Honda)

classement provisoire au championnat 1er Jurgen VD Goobergh (57 pts), 2ème Kevin Curtain (47 pts), 3ème Karl Muggeridge (37 pts), 4ème Katsuaki Fujiwara (34 pts), 5ème Fabien Foret (30 pts) 6ème Lanzi Lorenzo (30 pts), 7ème Stéphane Chambon (26 pts), 8ème Joshua Brookes (25 pts), 9ème Vittorio Annuzio (20 pts),10ème Alessio Corradi (20 pts)

prochaine épreuve le 15 et 16 mai à Monza (Italie)

Publicité

Commentaire (0)