En images

David Checa 2ème à l’Open du Mans. Piot : la surprise Des Chinois au Mans !

Supersports : Victoire de Muscat.

JPEG - 37.7 ko
La course des 600 a donné un spectacle de qualité. Le baston était au rendez vous pour cette première et c’est David Muscat (N°1) qui s’impose. Denis Bouan (N°4) ne termine que 3ème.

La course des 600 supersports a été remportée par David Muscat (N°1)ce dimanche 20 mars 2005. Mais elle s’est terminée dans la plus grande confusion.

David Muscat (N°1) et Thierry Rogier (N°2) étaient en bagarre et ont franchit la ligne d’arrivée, alors qu’ils croyaient avoir encore un tour à parcourir ! Explication, le tour précédent le portique affichait le message « deux tours » qui s’adressaient en fait à des retardataires.

Grosse déception de Thierry Rogier, qui laisse éclater sa colère devant les officiels et refuse la coupe qu’on lui tend, estimant qu’il a course gagnée. Hélas après vérification c’est bien Muscat qui a le droit de monter sur la plus haute marche du podium.

Seuls 38 centièmes séparent les deux hommes. Mais à l’instar de la fin de course, le déroulement des 600 a été particulièrement animé. En effet c’est David Muscat qui boucle le premier tour en tête, devant le détenteur de la pole : Thierry Rogier.

Muscat va mener la course, vexé de n’avoir signé que le troisième temps des essais. Mais petit à petit Thierry Rogier, pointé cinquième au premier tour remonte ses adversaires un à un et passe le tenant du titre au 10ème passage !

Mais peu à peu handicapé par un mauvais choix de pneus, le Toulonnais se fait ré-amarrer par David Muscat qui le repasse dans l’avant dernier tour. La troisième place du podium revient à Denis Bouan.

Podium : 1er David Muscat (Ducati), 2ème Thierry Rogier (Yamaha), 3ème Denis Bouan (Yamaha).

Open : Podium pour Lagrive

JPEG - 38.4 ko
La course des 600 a donné un spectacle de qualité. Le baston était au rendez vous pour cette première et c’est David Muscat (N°1) qui s’impose. Denis Bouan (N°4) ne termine que 3ème.

Mathieu Lagrive (N°100) du s’est imposé plutôt facilement pour la première course du championnat Open.
Deuxième des essais chronos en 1’38’’892 le pilote du Junior team LMS prend le meilleur départ. Il est suivi comme son ombre par David Checa (N°194) l’un des deux pilotes du team GMT. Le troisième est Patrick Piot, sur Kawasaki N°16.

Le détenteur de la pole essaye de suivre le rythme, mais trouve vite ses limites « A cause de la chaleur, mes pneus glissaient beaucoup et je n’ai pas voulu tenter le tout pour le tout, d’autant que David Checa est uniquement présent en wild card. Donc j’en ai profité pour gérer ma course et marquer de gros points »

L’ordre du départ demeure quasiment immuable, jusqu’à deux tours de la fin où une chute au virage du Dunlop, projette des gravillons sur toute la piste. Le drapeau rouge est sorti et la course est neutralisée.

William Costes a eu moins de chances avec la deuxième moto d’endurance, puisqu’il fait un tout droit au Garage vert et rentre directement aux stands.

podium : 1er Matthieu Lagrive (Suzuki), 2ème David Checa (Yamaha), 3ème Patrick Piot (Kawasaki)

125 : Gines sans réelle opposition

JPEG - 27.8 ko
Mathieu Ginès a remporté une course des huitième de litre, un peu morne puisqu’il a mené de bout de bout seul et loin devant.

La course des huitième de litre a été remportée sans grande opposition par Mathieu Gines (N°4). Le pilote du team Tecmas, détenteur du deuxième temps, prend le meilleur départ. Il est suivi par Franck Larrive (N°32) , détenteur de la pole. Hélas il chute au virage du Musée, avant d’avoir bouclé le premier tour.

Dès lors Mathieu Gines mène la course seul en tête et passe la ligne d’arrivée avec plus de 9 secondes d’avance sur le deuxième. Yannick Deschamps (N°33) s’impose sur la deuxième marche du podium après avoir détrôné Clement Dunikowski (N°180) au 7ème tour ;

Podium : 1er Mathieu Ginès (Honda), 2ème Yannick Deschamps (Honda), 3ème Clement Dunikowski (Honda).

Side cars : Delannoy/Bidault sur la plus haute marche.

Auteur de la pole position aux essais Delannoy et Bidault sur Suzuki, s’imposent facilement avec plus de 45 secondes d’avance sur le second Le Bail/Chaigneau. Baer/Rault (Suzuki LCR) prennent la 3ème place du podium en s’imposant devant Bessy et Bessy.

En F2 c’est l’équipage Bourch’is/Scellier qui remporte la catégorie en finissant 9ème au scratch.

Publicité

Commentaire (0)