Dans la foulée de la présentation des pneus routiers A41 et T31, Bridgestone a convié la presse à découvrir les SC2 et SC2 Rain, deux enveloppes radiales pour maxiscooters. Le SC2 se destine aux conducteurs au tempérament sportif, tandis que le SC2 Rain a une vocation plus quotidienne, trajet/boulot par tous les temps.

Dénomination et confusion
Certes, appeler un pneu sportif « SC2 » et un routier « SC2 Rain » n’est pas d’une clarté absolue pour le consommateur, comme auraient pu l’être, par exemple, les appellations « SC2 Sport » et « SC2 Touring ». Pourtant, ce choix aurait été dicté par « le souci d’adresser un message clair à l’utilisateur » selon Nico Thuy, responsable des pneus moto pour l’Europe.

SC2

Renouvellement
Quoi qu’il en soit, il était temps pour Bridgestone de remplacer ses anciens « SC » par des références plus adaptées aux récents maxiscooters bourrés de technologie (ABS, assistances électroniques). Si le manufacturier japonais veut bien admettre que ses SC soient vieillissants, il insiste sur leur succès auprès des utilisateurs. Selon lui, l’apparition de gommes concurrentes chez Michelin (Pilot Road 4 SC) et Pirelli (Diablo Rosso Scooter) n’aurait en rien entamé le succès des SC.

Carcasse radiale
Si le design est inspiré, pour le SC2, par le sportif S21 et, pour le SC2 Rain, par le sport-touring T31, ces pneus partagent une construction quasi identique. La carcasse radiale est surmontée d’une ceinture à enroulement filamentaire. Les pneus arrières recourent à un double composé de gomme enrichi au centre par de la silice haute performance. Le pneu avant utilise un seul composé de gomme sélectionné pour coller à la route, quelle que soit la température, froide ou chaude.

SC2 Rain

Importante progression
En apparence anodine, la différence de dessin est fondamentale. En jouant sur le nombre et l’orientation des rainures, Bridgestone modifie le comportement des pneus. Le SC2, moins strié est ainsi plus rigide, notamment en entrée de courbe comme nous l’avons noté lors du court essai routier organisé pour l’occasion. Au contraire, les nombreuses rainures du SC2 Rain optimisent l’évacuation d’eau et la montée en température des blocs de gommes (plus petits, il se déforment plus facilement).

En comparant les SC2 aux SC, la marge de progression est importante, sauf sur la stabilité et la longévité qui restent identiques. Comme attendu, le SC2 est plus performant sur le sec et le SC2 Rain se montre à son avantage sur le mouillé.

Bon comportement
Lors de l’essai routier, qui s’est déroulé au cœur et autour de Lisbonne (Portugal), ces pneus nous ont enchantés par leur comportement. L’absence de session sur circuit n’a pas permis de taquiner la limite, mais l’univers urbain et les lacets du parc régional ont démontré qu’ils contribuaient à la bonne manœuvrabilité de ces scooters lourds. De même, la mise sur l’angle progressive ne cause aucune mauvaise surprise dans les virages serrés ou dans les ronds-points.

Du côté des tarifs, les SC2 / SC2 Rain, commercialisés depuis janvier, se calquent sur les prix des SC.

Dimensions
Si les principaux maxiscooters sont servis par le choix de dimensions, le cas des Honda X-ADV et Integra est particulier. La taille de leur roue avant (120/70R17) impose de mixer un pneu pour moto (S21 ou T31) avec un SC2 à l’arrière. Pour le SH 300 i, Bridgestone à développé un SC2 Rain en 110/70-16 à carcasse diagonale.

SC2
Avant
120/70 R 14 55H
120/70R15 56H
Arrière
160/60 R 14 65H
160/60 R 15 67H

SC2 Rain
Avant
120/70 R 15 56H
110/70 - 16 52S
Arrière
160/60 R 14 65 H
160/60 R 15
130/70 R 16 61S

Publicité

Commentaire (0)

Publicité