Article

Aux commandes de la Yamaha XTZ, la triangulation selle/guidon/repose-pieds est sans surprise. Même si l’assise, légèrement en arrière, reste limitée compte tenu des 24 litres du réservoir plastique.
Dès les premiers tours de roues, si la maniabilité est conforme à celle d’un trail, le poids (183 kg à sec) haut placé ne favorise pas les demi-tours dans un mouchoir ou sur terrain meuble (piste de sable).
Et dans les virages serrés, cette répartition des masses a tendance à « surengager » la moto. Une surprise agréable vient en revanche du saute-vent, qui protège bien le torse et participe à envisager sereinement de longs trajets sur cette moto jugée globalement confortable.

Comportement routier

La tenue de route est sans reproche, même si, bien entendu, la partie-cycle
n’offre pas la rigidité rassurante d’une sportive. Contrairement à bon nombre de trails, la fourche (réglable en précontrainte) ne plonge pas exagérément lors des freinages.
Le double disque est très facile à doser, avec un mordant timide mais une puissance plus que suffisante. L’arrière se montre en revanche moins précis.

Côté mécanique, l’adoption de l’injection rend certes la moto conforme aux normes antipollution mais lisse encore un peu plus le caractère déjà timide des précédents modèles de XTZ.
Dommage, car avec une zone rouge située à 7.500 tr/min, croiser à 130 km/h sur autoroute est tout à fait envisageable : le moteur ronronne alors à seulement 5.000 tr/min sur le dernier rapport.

On l’aura compris, ce monocylindre à 4 soupapes élaboré chez Minarelli donne le meilleur de lui-même entre 4.000 et 6.000 tr/min, négligeant le fameux « coup de pied au cul » à bas régime de la première Yamaha 500 XT.

Verdict. Conformément aux attentes du public, les trails modernes ont tendance à améliorer leur comportement routier au détriment de leur aptitude au tout-terrain. Mais cette nouvelle Ténéré est une moto homogène qui ne renie pas ses origines « pistardes raideuses ». Face à une 640 KTM Adventure (8.700 €*) et ses réelles aptitudes au TT, la Yam’ justifie ses 25 kg supplémentaires en vidant moins brutalement votre compte en banque avec « seulement » 6.990 €* demandés.

Infos en plus
Publicité