En images

Test pneu D 212 GP Pro : en piste avec De Radiguès Test pneu D212 GP Pro : peu de dessins Test pneu D212 GP Pro : quelle endurance ? Test pneu D212 GP Pro : le choix des gommes

Baptisée « JLT » (Joint Less Tread), cette technique d’assemblage consiste à enrouler la gomme sous forme d’un fil continu autour de la carcasse, alors qu’un pneu classique est constitué d’une large bande de roulement collée et réunie par un unique joint. Cette technique permettrait une répartition plus précise des mélanges de gommes, mais aussi plus de stabilité à haute vitesse, le pneu étant mieux équilibré.

Basse pression

Diminuer la pression d’un pneu augmente sa surface d’empreinte au sol. Sur piste, cela permet d’optimiser la motricité. Le D212 accepte donc les très basses pressions (on peut descendre jusqu’à 1 bar à froid) grâce à une carcasse radiale spécifique (NTEC) et une structure à ceinture sans joint (JLB), qui permet d’accepter des déformations importantes du pneu sur l’angle tout en conservant une bonne stabilité. Pour ceux qui se rendraient au circuit par la route avec ces pneus, il faudra par contre continuer a respecter les pressions préconisées par le constructeur de la moto.

Multi-gomme et couverture chauffantes

Comme tous les derniers pneus sportifs, le D212 utilise différents mélanges de gommes, plus tendres sur les épaules pour offrir un maximum d’adhérence sur l’angle, plus dures au centre pour optimiser la stabilité en ligne droite et les freinages. La répartition est cependant affinée grâce au nouveau système de construction sans joint. En fonction de la température de la piste ou de la difficulté du circuit, Dunlop a développé 4 pneus de compositions différentes (5 à l’avant) qu’il est possible d’assortir (voir tableau) : les n°1 sont les plus tendres, les n°4 et 5 sont les plus durs. Dunlop préconise l’usage de couvertures chauffantes pour ces pneus.

Dimensions et tarif

Le GP 212 Pro n’est disponible qu’en deux dimensions à l’arrière, qui conviendront aux catégories 600 Supersport (190/55 ZR 17 TL) et 1000 Superstock (200/55 ZR 17 TL). Une seule dimension est disponible à l’avant (120/70 ZR 17 TL). Le tarif devrait se situer autour des 400 euros pour un train. Une version slick, baptisée KR, est aussi disponible, mais elle n’est pas homologuée pour la route.

Publicité
Publicité