Cette nouvelle mouture est tout de suite remarquée sur le trottoir. Le revêtement des tubes de fourche au nitrure de titane, l’amortisseur Ohlins avec commande de précontrainte par molette à distance et les jantes Marchesini en alu forgé à 5 branches ne laissent pas l’amateur de beau matos insensible...

Roulage
- En plus du plaisir des yeux, la qualité d’amortissement et la finesse des réglages s’en trouvent améliorées. À la conduite, le combiné arrière Ohlins se montre plus confortable que le modèle Sachs de la version « de base », surtout sur revêtement fripé ou l’amortisseur travaille sur une petite amplitude.
- On note que la différence de qualité des amortisseurs se fait surtout au niveau du contrôle de l’hydraulique (détente et amortissement).
- Pour la fourche, la différence avec le modèle « classique » n’est pas vraiment palpable, quelle que soit la conduite.

Freinage assisté
- Le vrai plus, c’est le freinage, maintenant équipé d’un ABS au fonctionnement satisfaisant. Il ne perturbe pas le freinage lors d’une conduite rapide, même sur revêtement dégradé.
- Seul l’ABS du frein arrière se déclenche un peu trop rapidement. À noter qu’il est possible de déconnecter l’ABS pour les plus exigeants...

Tarif
- Cette version « S » est proposée à 12.695 euros (tarif 2006), soit 1500 euros de plus que la version de base mais c’est le prix à payer pour jouir de l’ABS et de suspensions haut de gamme.
- La Ducati 992 ST3S abs reste bien placée face à une Honda VFR - ABS (12.800 euros), avec ce supplément d’âme propre aux productions de Bologne...

Infos en plus
Publicité