En images

Jérôme Bruand, un jour sans Béthune remplaçant de cabestany, blessé. Bou deuxième dans la zone 2 Duel Moto de Trial et VTT Un podium international
JPEG - 43.5 ko
Pour la première fois l’élite du gratin mondial de Trial est venue poser ses valises à Tours le temps d’une soirée. Albert Cabestany et Jéroni Fajardo étaient excusés pour cause de blessure.

Pour cette première démonstration de trial indoor international, le public était au rendez-vous dans le hall du Parc des expositions. Plus de 3000 spectateurs sont venus admirer les prouesses de six pilotes internationaux sur un tracé concocté par Bernard Estripeau (qui possède à son actif ceux de Bercy, Bordeaux, Lyon, Marseille, Lille, Nice et Clermont-Ferrand entre autres).

Un parcours où les Tourangeaux ont dû attendre le passage de Tadeuz Blazusieck pour voir la zone deux enfin franchie. Il a fallut également toute l’habileté du Polonais pour défier les gros blocs de tuffeau (pierre calcaire de bord de Loire) qui ont fait sortir les trois premiers pilotes, Bruand, Béthune et Justrimo. Toni Bou franchit toutes les zones à la suite de Tadeuz mais échoue dans la zone 5. C’est finalement Graham Jarvis (n°8 mondial) qui remporte cette première manche.

La dernière manche se pratique sur les mêmes zones, mais dans le sens contraire qu’à l’aller. Le Français Christophe Bruand n’a pas plus de réussite et échoue piteusement. En finale Tadeuz Blazusieck monte sur la troisième marche du podium alors que Graham Jarvis obtient la deuxième.
Toni Bou est déclaré vainqueur de cette soirée et prouve une fois de plus la suprématie espagnole dans cette discipline.

Les organisateurs étaient en tout cas fort satisfait de l’accueil fait par les Tourangeaux à cette première. Témoin Philippe Cestaret, de la société Héxagon, organisatrice de l’événement : « Jusqu’à maintenant, il n’y avait pas de trial indoor en région Centre. Je pense que Tours, de par sa situation géographique, doit faire partie des grandes villes de passage pour ces épreuves. Ce soir les Tourangeaux ont répondu présents et semblent ravis. »

Ce dernier envisage l’avenir avec optimisme et compte pérenniser l’événement. « Tours reçoit tout les deux ans un Supermotard, pourquoi ne pas intercaler une épreuve de trial. Cela permettrait d’avoir un événement moto tous les ans. La Touraine est une région touristique et un gros événement moto, retransmis partout dans le monde, serait une bonne opportunité, le public européen est jeune et aime voyager. Il faut tout d’abord étudier les budgets après ce soir mais l’envie d’avancer est là. »

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus