Dans le mercato du MotoGP pour la saison 2014, il y a bien un pilote qui attire toutes les attentions : Cal Crutchlow. Le pilote britannique, qui court actuellement pour le team français Yamaha Tech 3, semble avoir beaucoup de possibilités.

Le pilote devrait avoir le choix, grâce à son excellent début de saison 2013. Régulièrement dans le top 5, Cal Crutchlow a su rivaliser face aux prototypes officiels de Yamaha et Honda, alors que ce dernier n’a qu’une machine prototype. Les exploits de Crutchlow commencent à attirer les teams managers.

Monter en gamme ?
On pourrait se demander si Crutchlow veut prendre la place d’un des deux pilotes officiels Yamaha : Valentino Rossi ou Jorge Lorenzo. Mais Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Factory, a répondu clairement à la question dans une interview accordée au site officiel motogp.com : « Cal arrive au moment où il pourrait passer à l’échelon supérieur mais nous sommes déjà au complet. Valentino et Jorge ont des contrats de deux ans et nous n’avons donc pas de place dans le team Yamaha Factory. Les circonstances sont difficiles et de l’autre côté, Ducati est dans une situation différente, ils ont peut-être plus de possibilités. »

Pour le garder sous sa coupe, Yamaha doit donc jouer sur l’argent : « Nous sommes prêts à faire quelque chose. Je pense que Cal est très content de son team, de sa moto, et de là où il est, mais c’est un pilote professionnel et il arrive à un moment très important de sa carrière. C’est une période où un pilote doit faire de l’argent et nous, les trois parties, essayons de faire un effort suffisant pour qu’il reste », a précisé Jarvis.

Mais le pilote tant convoité doit saisir sa chance de prendre un guidon officiel dès l’année prochaine. Prendra-t-il le risque d’intégrer la difficile équipe Ducati ? La réponse devrait être donnée dès le prochain MotoGP qui aura lieu à Indianapolis, à la mi-août.

Inondé de question sur les réseaux sociaux, Cal Crutchlow a remis les choses en place en quelques phrases sur son compte Twitter officiel : « Je suis encore en discussions et je devrais en savoir plus bientôt. En attendant, tout le reste n’est que spéculation ! Mais merci de ne pas me dire pour qui je dois courir ou non. Je comprends que tout le monde pense à des teams différents mais un vrai fan me soutiendra quoi qu’il arrive… »

Affaire à suivre….

(Source : motogp.com)

Publicité