La MZ 1000 SF (SF pour « Street Fighter ») est la version dépouillée de la 1000 S.
- Cette SF perd donc son carénage au profit d’un tête de fourche imposant et affiche une double optique élancée, reprise de la version carénée.
- Le moteur mis à nu est habillé d’un sabot et d’une paire de protections de radiateur en alu.
- Pour le reste, rien ne change, la SF conserve son réservoir proéminent et sa coque arrière à caractère sportif. Particulièrement imposante et lourde, la MZ ne fait pas dans la finesse, tandis que la finition reste perfectible.

À bord
Le pilote est à l’aise sur cette vaste selle, mais la position demeure néanmoins très sportive.
- Les repose-pieds en hauteur et le cintre finalement peu relevé ne ménagent ni les genoux ni le dos du pilote.
- Ajoutez à cela un rayon de braquage limité et vous obtenez une moto « pataude » à basse vitesse.
- Il est clair que les 210 kg ne se manient pas d’une simple pression sur le guidon, mais une fois sur l’angle, ses appuis sont sûrs et permettent un pilotage tonique si besoin est.

Puissance
Si la partie-cycle se montre un peu rustre, son bicylindre en ligne de 100 chevaux est en revanche très véloce.
- Les bas régimes distillent beaucoup de vibrations, mais la montée en régime reste pleine et linéaire. Une fois passé les 5 500 tr/min, le moteur procure de véritables envolées, très grisantes sur voie rapide.
- En dépit de ses défauts de jeunesse, la MZ se présente comme l’un des rares twins verticaux à délivrer autant de puissance pour un prix aussi contenu.

Publicité

Commentaires (11)

La rédaction vous conseille

Infos en plus