Les radars automatiques qui flashent les véhicules n’ayant pas respecté un feu rouge vivent peut-être leurs derniers mois. L’hebdomadaire Auto Plus révèle, dans son édition du 23 avril, que la Sécurité Routière ne commandera aucun de ces boîtiers automatiques à partir de 2013.

750 appareils en service.
Environ 600 radars de feux sont actuellement en action sur le territoire hexagonal, et 150 devraient encore être installés cette année. En revanche, le carnet de commande restera fermé en 2013.

Marche arrière.
La cause n’est pas explicitement dévoilée, mais il semblerait que ce système automatisé ait moins convaincu, par son efficacité, que les radars automatiques sanctionnant la vitesse. Les contestations seraient-elles trop nombreuses ?

Rendement aléatoire.
Il semble, surtout, que ce dispositif soit moins rentable, conclut Auto Plus. En 2011, chaque cabine n’a en effet flashé que six fois par jour, contre 16 fois par jour en moyenne pour un des 2.000 radars fixes de vitesse.

Publicité
Publicité