En images

visuel visuel visuel visuel visuel visuel
Article

Chez Triumph, c’est la foire à la Bonneville ! Après les nouveautés du salon de Cologne, la Street Cup et la Bonneville T 100, qui ajoutent à la gamme déjà pléthorique des Triumph classiques, voilà que débarque le petit frère turbulent, le Bobber… Il était présenté le 19 octobre en Angleterre.

Cet engin, c’est déjà une gueule ! Tout droit sorti d’un film de bikers des années 40, le Bobber Triumph apporte une version crue et virile de la Bonneville. Ici, on est d’ailleurs plus dans les codes US que dans la tradition british.

Certains peuvent même avancer qu’elle ressemble fortement à un chopper rigide, avec son cadre arrière ne dévoilant rien de son amortissement, qui se place en position presque horizontale, sous la selle mono. Autre détail sur ce Bobber, le garde-boue arrière est solidaire de la roue, et du coup, oscille avec elle.

Solo only
Mais cette config’ engendre un problème de taille : la Bonneville Bobber est homologuée « solo only ». Pour les sorties nocturnes en quête de conquêtes, c’est un peu râpé… Sachez cependant que la selle est réglable en hauteur via un système à encoches.

Esprit Bobber
Côté technique, c’est une Bonneville, avec le twin « high torque » 1200 cm3 des récentes Bonneville T120, revu pour coller à l’esprit Bobber : plus de couple, cartographie spécifique, un contrôle de traction (déconnectable) et un ABS de série. Le châssis est, lui, assez différent. Outre l’amortissement arrière, les roues sont de 16 pouces (arrière) et 19 pouces (avant).

Bref, la Bonneville Bobber offre une vision vraiment différente au sein de la gamme « Classic », une vision plutôt dépouillée qui fera le bonheur des préparateurs avertis (les pros), ou en herbe (nous !).

Quant à sa ligne singulière, elle risque fort de diviser les opinions… Mais il nous tarde de l’essayer (courant décembre !) histoire de voir si cette machine n’est pas « seulement » une étude de style…

La Bobber sera disponible en février 2017, à un tarif compris en 13 000 et 13 500 € et trois coloris seront proposés : Competition Green (bicolore vert/gris), jet Black (noir) et Ironstone (couleur gris-pierre).

Publicité