Présentation

La future Triumph Trident continue à faire parler d’elle, à peine un mois après que les premières photos concernant son prototype ont été dévoilées.

Le 29 septembre 2020, la marque anglaise s’est fendue d’un nouveau et peu disert communiqué. Elle l’a agrémenté de quelques nouvelles photos de son futur roadster de moyenne cylindrée, annoncé le moins cher de sa gamme et dont la commercialisation est maintenant prévue au tout début du printemps 2021 (et non plus début 2021, comme initialement annoncé).

Cette fois, fini la peinture blanche qui habillait le proto non-roulant déjà présenté, vive le “papier-peint camouflage” souvent vu sur les prototypes automobiles afin que les détails esthétiques ne soient pas très visibles à l’œil nu.

Vu dans l’enceinte de l’usine Triumph d’Hinckley, le prototype du futur roadster Trident est “camouflé” avec une multitude de logos… Triumph.

Pour le reste, aucune précision supplémentaire n’a été donnée sur les caractéristiques - cylindrée exacte, puissance, couple, etc. - du 3-cylindres issu des Street Triple qui l’anime. La partie-cycle fait appel à un cadre en tubes d’acier, les freins ressemblent à ceux montés sur la Street Triple S, l’entrée de gamme des Street, la fourche est une Showa inversée qui, d’après les photos, ne semble pas disposer de réglages, etc. De quoi tenir un prix serré, que nous estimons à moins de 8 000 €.

Publicité

Commentaire (1)