Pour cette année 2017, Triumph agrandit la famille Bonneville avec ce très joli café-racer appelé Street Cup. Une machine aux lignes épurées qui reprend les bases de la Street Twin, sortie l’année dernière.

Présentation vidéo des Triumph Street Cup et Bonneville T100


La Street Cup commence donc par prendre le moteur de la Street Twin : un bicylindre parallèle 900 cm3 à 8 soupapes refroidi par eau : un moteur capable de développer 55 chevaux à 5.900 tr/min pour un couple de 8,2 m.kg dès 3.230 tr/min. Un moulin agréable et dont les lignes nous avait tapé dans l’œil durant notre essai : voir Triumph Street Twin : la Bonneville 2.0.

Opter pour ce type café-racer, c’est bien évidemment chercher aussi un look, et pour cela, on est servi. L’ensemble plutôt dépouillé et aux les lignes épurées se dote d’accessoires bien choisis pour rendre la bête plus « sportive » : selle à dosseret amovible, saute-vent inspiré des motos de courses, rétro en bout de guidon… Ce dernier de type « Ace » semble procurer une position vivable.

JPEG - 816.6 ko

N’oublions pas le double compteur avec leur cerclage en inox, le support de plaque, les jantes en alliage, les deux silencieux soignés ou encore le réservoir avec ses liserés… Bref : la Street Cup est une très très belle machine.

Comme pour le reste de la famille Bonneville, la Street Cup profite de technologies modernes comme l’ABS, le ride-by-wire, l’antipatinage, l’embrayage assisté et même une prise USB sous la selle.

Cette Street Cup, c’ est un peu la « Thruxton » accessible dans la gamme Triumph. Elle devrait trouver son public sans problème dans un contexte favorable aux néo-rétros. Ne reste plus qu’à attendre le prix et bien sûr notre essai pour confirmer notre enthousiasme…

Publicité

Commentaire (0)

Publicité